Chats et souris

tom_and_jerryC’est un des thèmes récurrents de la littérature de jeunesse et, je l’avoue, l’un de mes favoris ! Les enfants s’identifient facilement à la petite souris, victime du gros méchant chat, et les « couples célèbres » de la bande dessinée, comme Tom et Jerry, reviennent vite à l’esprit.

L’esprit, et ses mécanismes, sont souvent mis à l’honneur dans ces histoires et l’on tremble pour ses souris qui ne voient pas toujours le danger représenté dans ces pages.

chats-et-sourisDans Ça aurait pu être pire, Souriceau rentre chez lui mais il est poursuivi par la malchance : il tombe dans un trou, s’assoit sur un chardon, tombe à l’eau,… En réalité, ces mésaventures le sauvent de dangers bien plus grands, représentés par un chat, un serpent ou un épervier. Tout malheur est relatif… Ce qui fait l’originalité de cet album, c’est la distance entre les illustrations et le texte. Les dessins montrent, en effet, les vrais pièges auxquels Souriceau échappe, tandis que le texte exprime ses pensées, sa vision, naïve et inconsciente des véritables dangers qui rôdent. L’enfant, lui, en prend conscience, en observateur averti. Tout le travail oral consistera à comparer le texte et l’image, et les différents messages qu’ils transmettent.

chats-et-souris-5

Nous entrons maintenant dans la pensée d’un chat avec Je mangerais bien une souris, de Claude Boujon. C’est aussi un album très original où un chat, qui n’a jamais vu de souris, imagine à quoi elle pourrait ressembler en utilisant toutes les informations qu’il a pu recueillir à ce sujet. Bien sûr, ce qu’il imagine est très loin de la réalité, et pourtant si fidèle à ce qu’on lui a décrit… Comment se construit la pensée ? C’est autour de cette problématique plutôt complexe que l’on pourra discuter avec nos élèves, grâce à ce petit album que j’ai découvert en lisant Première maîtrise de l’écrit, de Mireille Brigaudiot, dont je vous conseille la lecture car c’est un des livres de pédagogie sur la lecture qui m’a le plus apporté.

chats-et-souris-4 

Il semble que les auteurs les plus connus se soient donné le mot pour créer des albums sur ce thème : on connaît, bien sûr, Une histoire sombre, très sombre, de Ruth Brown, mais aussi le magnifique Chat caché ! où deux souriceaux partis à la recherche de nourriture sont poursuivis par l’ombre d’un chat que seul l’un d’eux croit apercevoir. Là encore, dans ce bel album en « pop-up », le danger rôde et le lecteur, comme le plus jeune souriceau, en est bien conscient…

 chats-et-souris-6

Robert Kraus, José Aruego et Ariane Dewey sont les auteurs de Viens jouer avec moi, Petite Souris ! un album qui permet souvent, dans les classes, d’étudier l’ordre des jours de la semaine et dont vous pourrez trouver de nombreuses exploitations. Tout au long de l’album, Petite Souris résiste à la tentation très forte d’aller jouer avec le chat, car elle a beaucoup de travail et doit s’occuper de toute sa famille. C’est d’ailleurs un membre de sa famille qui la sauvera finalement.

chats-et-souris-7 

Parmi les auteurs les plus connus, Arnold Lobel a, lui aussi, écrit Sept histoires de Souris. Tout comme Hulul, c’est un recueil de nouvelles, et ces albums, à la fois très bien écrits et superbement illustrés, nous donnent l’occasion de découvrir ou rappeler ce qu’est un sommaire. On pourra, chaque jour, lire une nouvelle de ces recueils poétiques et drôles à la fois. Les enfants adorent ces petites histoires très courtes qui les font beaucoup parler ! Ce sont aussi des histoires à jouer. Le maître peut les interpréter, et les élèves peuvent les jouer en scénettes. J’adore Le thé aux larmes, où Hulul essaie d’imaginer ce qu’il y a de plus triste au monde, pour pleurer dans sa bouilloire, car il a envie de boire un « thé aux larmes ». Suit alors une liste improbable qui fait énormément rire les enfants : des chaises aux pieds cassés, des chansons qu’on ne peut pas chanter parce qu’on a oublié les paroles, les livres qu’on ne peut pas lire parce que plusieurs pages ont été déchirées, les crayons trop courts pour écrire,… Les enfants rient beaucoup en reconnaissant leur univers où le petit détail peut se transformer en une montagne de soucis !

chats-et-souris-11 

Olga Lecaye a un univers graphique si particulier. Ces dessins sont des tableaux, des toiles souvent sombres aux personnages lumineux, et ses histoires sont merveilleusement écrites. Cette auteure originale a commencé à publier des livres à soixante-dix ans passés, mais elle écrivait des histoires pour ses enfants depuis longtemps. Didi bonbon est l’une de mes préférées : la petite souris est prisonnière d’un loup qui veut la dévorer, mais elle sait fabriquer des bonbons comme d’autres des potions magiques, et le loup tombera dans son piège sucré.

Les cinq plus fameuses sont réunies dans Lapins, souris et compagnie : Le petit lapin de Noël, Didi Bonbon, Docteur Loup, Neige, La petite souris.

chats-et-souris-10 

En CP, les premières dents de lait commencent à tomber et « la petite souris » est connue comme le loup blanc. Voici deux albums superbes sur ce thème. Le rendez-vous de la Petite Souris vous permettra également d’étudier la lettre, puisque les deux protagonistes s’échangent des courriers « enflammés ». Le chat du dentiste, hypocrite et roublard, vient de perdre une dent et il essaye d’attirer la petite souris pour la dévorer. Chacun son style et chacun son papier à lettre : on reconnaît vite le courrier du chat ou celui de la charmante et rose souris, qui a plus d’un tour dans son sac de bonbons…

chats-et-souris-12

J’adore Sam et Julia dans la maison des souris, c’est un album magnifique et très original ! Karina Schaapman a fabriqué la maison des souris avec des matériaux de récupération divers et son œuvre mesure trois mètres de haut… Elle a plusieurs étages et plus de cent pièces, et elle est pleine d’objets cousus, collés, soudés, bricolés, réparés, trouvés dans les brocantes ou les poubelles. Si vous souhaitez vous lancer dans un projet « recyclage », ce livre est pour vous.

Karina a photographié les pièces de sa maison et mis en scène Sam et Julia, deux amis très différents, l’un timide et l’autre curieuse, qui vivent de nombreuses aventures dans cette immense maison. Un album qui émerveille les enfants et leur donne envie de créer, à leur tour, leur petite maison dans une boîte à chaussures.

souris-festin

Charivari chez les souris de Helga Bansch raconte l’histoire d’Yvonne Duchamp dont la maison est envahie par les souris et qui décide, au tout début de l’album, de livrer bataille à l’ennemi rongeur ! Tous les moyens sont bons, mais dans cet album très drôle, c’est Yvonne qui ne voit pas les souris là où elles se sont logées. La pauvre femme se lance dans la bataille « à corps perdu », elle ne sait plus « où donner de la tête », elle « se fait des cheveux », « se ronge les sangs », elle est « à bout », et finalement « baisse les bras » : c’est elle qui quittera sa maison mais, alors qu’elle est enfin tranquille, elle a « du vague à l’âme »… Elle décide alors de « reprendre les choses en main » et s’achète un chat.

Vous aurez compris que cet album très sympathique nous permet d’étudier des expressions courantes de la langue française autour d’une thématique. Et l’on pourra ensuite transposer cette étude à d’autres champs sémantiques.

chats-et-souris-9

Les collègues qui utilisent le manuel Taoki connaissent bien ces albums, dont Un, deux, trois souris qui est étudié en extrait, dans ce manuel, car le texte est simple et s’adresse aux plus petits.

chats-et-souris-13

Beaucoup de simplicité et de fraîcheur aussi dans les textes et les grandes illustrations de La famille Souris, de Kazuo Iwamura. 

chats-et-souris-1

Souris verte est l’héroïne des albums d’Eric Battut : La noisette, Le secret et Veux-tu être mon ami ? que nous découvrons en période 3 avec Pilotis et qui sont des contes en randonnée très appréciés des enfants.

chats-et-souris-14

Et j’allais oublié… La souris qui cherchait un mari ou « la genèse des relations chats-souris », dans cette collection que j’adore pour tous ses titres de contes si agréables à partager, et ses illustrations en collages de matériaux divers : A petits petons, chez Didier Jeunesse.

Je vous invite à découvrir la collection Sam et Julia que j’adore et d’autres albums ici : Chats et souris !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *