Collection d’art

Van Gogh

Avec la sortie, en octobre 2016, du magnifique album Mais où est donc Pompon ? que j’ai découvert grâce à La classe de Corinne, j’ai réuni ma collection d’albums sur l’art afin de vous faire partager mes découvertes pour la classe.

Les musées revisités

Ces albums peuvent être présentés dans le cadre des enseignements artistiques et faire l’objet d’un parcours culturel sur l’art. Et ce sont de superbes livres qui apprennent aux enfants à observer, comparer, apprécier, situer dans le temps des œuvres, pour la plupart très célèbres. Je ne vous présenterai ici que les albums qui font partie de ma bibliothèque mais il en existe beaucoup d’autres !

Mais où est donc Pompon ? vient tout juste d’être publié par les éditions Hazan et le musée d’Orsay. C’est un album de Nicolas Piroux. Je l’ai commandé pour compléter ma collection d’albums sur l’ours et le présenter à mes élèves à l’occasion de notre parcours littéraire « Un monde d’ours ».

« L’ours blanc du sculpteur François Pompon habite depuis bien longtemps au musée d’Orsay. Mais parfois, il en a assez de rester toujours dans la même position et surtout, il s’ennuie ! Alors, pour se changer les idées, il s’amuse à se cacher dans les chefs d’oeuvre du musée, sauras-tu le retrouver ? »

C’est ainsi que l’album est présenté en quatrième de couverture et cette partie de cache-cache se révèle passionnante (et parfois difficile, mais heureusement la solution se trouve en fin d’album !) car elle permet de découvrir, observer en détail et apprécier, les œuvres les plus célèbres du musée d’Orsay. L’idéal serait de pouvoir le visiter avec ses élèves par la suite…

L’art à la loupe est un grand album et un voyage ludique au fil de l’histoire de la peinture, des livres des morts égyptiens aux toiles abstraites de Jackson Pollock. Il permet de découvrir les reproductions d’œuvres connues ou moins connues, puis de zoomer sur les détails des tableaux afin d’apprécier la technique de l’artiste ou bien certains détails qui auraient pu nous échapper au premier regard. Toutes ces œuvres sont présentées à la fin du livre, afin de les situer dans l’histoire de l’art.

Il paraît qu’Ursus Wehrli, l’auteur de L’art en bazar, typographe de formation, est aussi un artiste comique connu en Allemagne et en Suisse. Son esprit original et rebelle se retrouve dans cet album étonnant qui amuse beaucoup les enfants et donnent plein d’idées à exploiter en classe, dont celle de cette fameuse chambre en bazar qui fait la couverture. J’ai déjà mis en oeuvre cette idée dans ma classe et j’en ai parlé dans l’article Activités en arts plastiques.

L’art en histoires

Musette Souricette fait maintenant partie des albums les plus connus pour faire des arts plastiques en classe ! Mais il peut également faire l’objet d’une exploitation en littérature car c’est une histoire en randonnée qui nous conte l’aventure d’une petite souris à la recherche d’un nouveau foyer et d’un ami. Les œuvres d’artistes très connus sont transposées pour illustrer cette quête et notre héroïne se trouve projetée, déformée, customisée au centre de tous les tableaux. C’est très bien fait et très malin. Ce bel album est accompagné d’un livret pédagogique pour les cycles 2 et 3. Et de nombreux blogs, comme celui de Sanleane, en ont proposé une exploitation très intéressante.

Dans Une année avec Musette Souricette, je vous propose mes programmations, mes affiches et un diaporama pour les arts plastiques, ainsi qu’un travail en compréhension autour de l’album.

Anthony Browne est un passionné d’art et il a créé de nombreux albums sur ce thème. Les tableaux de Marcel, mais aussi Marcel le rêveur sont de beaux albums qui revisitent les œuvres les plus célèbres de nos musées avec le singe Marcel pour personnage central.

Dans Le jeu des formes, Anthony Browne nous livre une oeuvre sensible qui est aussi un retour en arrière où, avec ses parents, il revisite les musées de son enfance. Un très beau livre qui nous dit comment réinterpréter l’art de la façon la plus personnelle qui soit.

De la même façon que le singe Marcel est au centre des tableaux de Marcel, c’est un ours américain qui devient le personnage central de tous les chefs d’oeuvre revisités dans L’ours qui a vu l’homme qui a vu l’art, de Riff. J’ai acheté cet album lorsque je me constituais une collection sur le thème de l’ours et je l’ai trouvé à la fois drôle et magnifique. Vieil Indien raconte à l’ours gros Mocassin  comment il a découvert l’art au musée :

« Eh bien voilà : il y a dans cette ville un tipi très grand et très bizarre construit par un savant architecte. Les curieux de toutes les tribus du monde s’y bousculent pour y entrer. »

« Pourquoi donc ? » demande gros Mocassin.

« Mais parce que, à l’intérieur, les murs sont couverts d’images comme la grande prairie est couverte de fleurs sauvages au printemps ! »

Vieil Indien raconte alors, avec beaucoup de poésie et dans un langage infiniment imagé, sa découverte des œuvres de Klimt (« comme une rivière où un chercheur d’or aurait laissé tomber sa précieuse poussière… »), Picasso (« un grand totem s’est abattu sur ma tête »), Miro (« l’ombre d’un grand ancêtre se réfugie dans la dernière nuit du monde »), Andy Warhol (« Imagine… les têtes identiques sont alignées comme des trophées de chasse. »)…

Et ce peut être une idée de départ pour une production écrite poétique en dictée à l’adulte : une oeuvre, une image !

Sans doute plus accessible à nos très jeunes lecteurs, Le loup qui enquêtait au musée a lui aussi fait l’objet de nombreuses exploitations sur nos blogs préférés : Sanleane, Bout de Gomme, Chez Maliluno, Dys é moi Zazou et Madel, La classe d’Ameline. Quand autant de talents s’intéressent à un album, c’est qu’il a du potentiel !

La Tour Eiffel attaque fait partie de la superbe Collection Pont des Arts qui compte actuellement une cinquantaine de titres consacrés à un artiste ou à une oeuvre et accompagnés de dossiers pédagogiques à télécharger gratuitement sur le site.

Cet album-ci est consacré à Robert Delaunay et à son oeuvre et nous conte l’histoire inventée d’Angus de la Fourtel, un parisien dont les fenêtres donnent sur la Tour Eiffel et qui en tombe fou amoureux… « Vertiges de l’amour » ! L’album est illustré à la manière de Delaunay et se termine sur une rétrospective de sa vie et de ses œuvres les plus connues.

Je pense que cette collection est idéale pour les enseignants qui souhaitent travailler avec leur classe sur un artiste ou une oeuvre en particulier.

Le chat de Gustav Klimt ne fait pas partie de cette collection mais il le pourrait tout à fait : cet album chatoyant, à l’image de l’oeuvre de Klimt, raconte la vie de Gustav vue par son chat et il est évidemment illustré à la manière de… comme les albums Pont des Arts. Un très beau livre.

Kimiko a illustré La chambre de Vincent, un petit album de la collection Lutin Poche à L’école des Loisirs, dont le texte est écrit par Grégoire Solotareff, l’auteur du Dictionnaire du Père Noël, mais aussi Loulou, Les trois sorcières, Le petit Chaperon vert

Mitsou et Kimi sont deux petites souris artistes qui connaissent bien Vincent Van Gogh puisqu’elles habitent chez le fameux peintre. Il laisse toujours des tubes de couleur, des pinceaux et des crayons à leur disposition. Il est vraiment très gentil. Alors ce n’est sûrement pas lui qui a posé un piège à souris sous le lit… à moins qu’il ne soit devenu fou ! Un album à découvrir à l’occasion d’un projet autour du peintre et de son oeuvre.

Pour terminer, je vous présente Aujourd’hui, je suis… car j’ai beaucoup aimé cet album qui ne fait pas référence à un artiste mais qui, dans le cadre des arts plastiques, peut faire l’objet d’une belle exploitation sur le thème des émotions, comme le propose Lutin Bazar dans son article Les émotions en arts visuels.

Quels beaux albums d’art exploitez-vous en classe ?

6 pensées sur “Collection d’art

  • 9 novembre 2016 à 22:10
    Permalink

    Voici quelques idées d’albums me venant à l’esprit qui plaisent bien aux élèves :
    Les nombres dans l’art, Anne Guéry – Olivier Dussutour, éditions Palette
    Le musée en pyjamarama, Frédérique Bertrand – Michaël Leblond
    10 tableaux et un ballon rouge, Marie Sellier, éditions Nathan

    Répondre
    • 10 novembre 2016 à 19:00
      Permalink

      Merci beaucoup !

      Répondre
  • 12 novembre 2016 à 11:15
    Permalink

    Quelle bonne idée que cet article!
    De mon côté, je rajouterai:
    – Le fil d’Alexandre Calder, de Sieb Posthuma (j’adore cet album),
    – Le plus beau des cadeaux, de Lionel Le Néouanic (un vrai périple à travers l’histoire de l’art).

    Je viens de commander « Boucle d’or au musée » (Amel Khaldi-Bonnaud) qui illustre ce conte traditionnel avec différentes oeuvres d’art. Je reviendrais dès que je l’aurais en main.

    Répondre
    • 12 novembre 2016 à 19:31
      Permalink

      Merci Emapi ! J’attends des nouvelles de Boucle d’Or au musée ! 😉

      Répondre
      • 19 décembre 2016 à 09:59
        Permalink

        Alors ça y est (j’ai même eu le temps de le présenter aux élèves avant les vacances): c’est un régal! Chaque œuvre est vraiment choisie avec beaucoup de finesse. Certains croisements sont possibles avec d’autres albums (La naissance de Vénus _ Vénus qui prête ses traits à Boucle d’Or^^_ , Le petit déjeuner en fourrure… sont par exemple présents dans le travail d’U. Wherli). Bref: je me suis régalée et mes élèves aussi! Bonne fin d’année (au passage^^)!

        Répondre
        • 19 décembre 2016 à 19:03
          Permalink

          Merci pour ce retour, Emapi ! Encore un nouveau titre à me procurer d’urgence… 😉

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *