Construire la frise des mois

Arbre aux 4 saisonsEn période 1, nous apprenons à nous repérer dans la journée puis la semaine afin de construire notre emploi du temps hebdomadaire.
En période 2, avec notre album documentaire L’ours, nous suivrons la vie de cet animal aux quatre saisons et nous nous intéresserons au calendrier de l’année, divisé en 12 mois au cours desquels les saisons se succèdent. Afin de renforcer les repères des élèves, j’utiliserai la frise des mois à construire.

Une frise à construire avec sa classe

Un grand merci à Marc pour cette contribution qui représente un gros travail et repose sur une très bonne idée : faire construire la frise du temps par les élèves afin de se repérer dans l’année et de mémoriser les fêtes du calendrier, les saisons et les mois.

Cette frise est une reproduction, au format A5, de la grande frise des mois de la classe, présentée dans l’article La frise des mois. Elle pourra servir de modèle référent pour la correction du travail des élèves. On y ajoutera les anniversaires de la classe.

Frise des mois modele

La frise modèle au format A5

Bouton telecharger PDF blog WP 1

La version modifiable

Bouton telecharger Word WP 1

Avant de commencer à travailler individuellement, on peut compléter collectivement cette frise, puis la corriger à l’aide de la frise modèle. On peut aussi imaginer de la compléter au fur et à mesure de l’année, mois après mois.

Frise des mois classe

La frise de la classe à compléter

Bouton telecharger PDF blog WP 1

La version modifiable

Bouton telecharger Word WP 1

Cette frise de l’élève ne pourra être complétée qu’en toute fin de séquence, après avoir appris les noms et l’ordre des mois, ceux des saisons et les fêtes de l’année. Ce peut être un travail de groupe et il semble difficile de la compléter sans aucun modèle référent affiché en classe…

Frise des mois eleves

La frise de l’élève à compléter

Bouton telecharger PDF blog WP 1

La version modifiable

Bouton telecharger Word WP 1

Les cartons éclairs pourront être utilisés pour mémoriser les fêtes et les saisons de l’année et les placer sur la grande frise de la classe. On pourra mener un petit jeu par groupes en comptabilisant le nombre de bonnes réponses de chaque équipe, chaque fois qu’une carte est montrée à la classe.

Frise des mois flashcards

Les cartons éclairs pour mémoriser les fêtes

Bouton telecharger PDF blog WP 1

22 pensées sur “Construire la frise des mois

  • 29 juin 2016 à 12:46
    Permalink

    J’aime beaucoup. ton travail est très soigné. Je me permets de le télécharger. Il trouvera sa place dans ma classe l’année prochaine. Merci !

    Répondre
  • 13 juillet 2016 à 13:32
    Permalink

    Merci beaucoup pour tout ce travail de qualité. Je pense m’en inspirer l’année prochaine. Il y a peut-être un problème de téléchargement avec la frise de l’élève à compléter en pdf mais ça peut aussi venir de mon ordinateur.

    Répondre
    • 16 juillet 2016 à 15:57
      Permalink

      Je viens de vérifier en téléchargeant la frise à compléter en pdf : pas de problème chez moi…

      Répondre
  • 14 juillet 2016 à 13:38
    Permalink

    très sympa ! je garde l’idée du découpage couleur en fonction des saisons, la construction avec les élèves est interessante aussi … MERCI !!

    Répondre
  • 16 juillet 2016 à 08:42
    Permalink

    Je prends la frise modifiable pour la classe. Merci !

    Répondre
  • 28 août 2016 à 20:14
    Permalink

    je cherchais une frise « comme pour les cycle 3 » c’est top: très belle, très pratique pas de superflu j’adore encore merci!!:

    Répondre
  • 29 août 2016 à 13:58
    Permalink

    Super, j’adore !!! Merci pour ce travail. En plus c’est trop beau, maitresse.
    Moi non plus je n’arrive pas à télécharger le document « élèves », peut être un problème d’ordi…
    Merci encore

    Répondre
    • 29 août 2016 à 14:18
      Permalink

      Je pense que ce devrait être bon maintenant !

      Répondre
  • 29 août 2016 à 21:49
    Permalink

    C’est un très beau travail ! Merci pour le partage et la version modifiable.
    Je pense que je vais tester cela cette année, c’est plus visuel que ce que je faisais jusqu’alors.
    Un grand merci donc et bon courage pour la rentrée !

    Répondre
  • 23 août 2017 à 19:17
    Permalink

    Merci beaucoup pour cette frise que j’aurais été incapable de créer seule ! (ou que j’aurais fais en un nombre d’heure incalculable…)

    Merci aussi d’offrir une version modifiable qui permet de tout adapter !

    Répondre
    • 24 août 2017 à 09:06
      Permalink

      Merci Salomé ! J’espère pour autant ne pas retrouver tous mes documents offerts en version modifiable et remis en ligne sur d’autres blogs… Malheureusement,, ce phénomène se répand actuellement sur la toile et cela me désespère.
      Si ces versions modifiables restent utiles au sein des classes, je souhaite qu’elles ne circulent pas sur la blogosphère sans mon accord, ni que d’autres blogueurs se les approprient. Comme tu le soulignes, ces documents représentent des heures de travail.
      C’est d’ailleurs pourquoi je suis très réticente à partager des versions Word à présent !

      Répondre
      • 14 novembre 2017 à 23:38
        Permalink

        Eh bien, pourquoi faites-vous un blog ? s’il ne faut pas que les gens s’en servent, il vaut mieux tout garder pour vous. C’est le principe même du logiciel libre, la connaissance se partage, même le travail. Mais on n’est pas obligé de le partager, en effet… Je connais des gens qui passent leur vie à partager leurs recherches et leurs trouvailles, pour aider, pour faire avancer le « chmilblik » !
        Je ne comprends pas que l’on fasse circuler des infos sur internet et que l’on se plaigne ensuite que cela sert à des gens… Si oui, tant mieux, non?

        Répondre
        • 15 novembre 2017 à 08:36
          Permalink

          J’avoue que votre commentaire est le plus décourageant que j’ai pu lire depuis l’ouverture de ce blog, il y a 4 ans.
          Vous connaissez des « gens qui passent leur vie à partager leurs recherches et leurs trouvailles, pour aider, pour faire avancer le schmilblick » et évidemment je n’en fais pas partie. parce que partager des milliers de documents pour mes collègues, afin de les aider et de leur transmettre la passion ou la joie d’enseigner, ça ce n’est pas partager.
          Si j’ai bien compris, partager des documents en pdf n’est pas partager. On ne partage que si les documents sont en version modifiable ? C’est bien ça votre message ???

          Eh bien finalement, c’est plutôt une bonne nouvelle !
          Ce week-end, au lieu de passer 3 ou 4 heures à mettre en ligne le travail que j’avais prévu de partager avec mes visiteurs pour Noël, je vais aller au resto et trinquer à votre santé en vous remerciant de m’avoir permis de profiter d’un chouette moment avec ma famille au lieu de partager ici.
          Mais non, au fait, mes documents sont en « pdf », je n’aurais donc rien partagé du tout… ! Alors autant aller s’amuser ailleurs, fermer le blog et oublier ces 4 ans de par… non voyons pas 4 ans de partage, 4 ans à « se plaindre » sur mon blog, j’avais oublié… !

          Chère Aline, merci pour tout. Vous m’avez ouvert les yeux sur le sens du mot « partage ».

          Répondre
        • 15 novembre 2017 à 09:05
          Permalink

          J’hallucine. Je n’ai jamais lu un commentaire aussi ingrat et déplacé. Chat Noir ne partage pas ? Ah bon ? Que faites-vous ici alors, n’y trouvez-vous pas votre compte ??? Avec des remarques comme celles que vous vous permettez de faire, les blogueurs qui mettent en ligne leurs documents ont de quoi être découragés …
          Chat Noir n’a jamais dit qu’elle ne souhaitait pas que les gens se servent de son travail, elle demande -à juste titre- que les versions modifiées ne soient pas repartagées sur des blogs. C’est une règle de cybercourtoisie, Charivari (qui ne partagerait donc pas non plus selon votre définition ???) l’explique très bien dans son article http://www.charivarialecole.fr/2016/10/26/a4555900/

          Répondre
        • 15 novembre 2017 à 09:44
          Permalink

          Vous êtes sérieuse là? Et vous, que faites vous pour faire avancer le « chmilblik » comme vous dites? A part exiger, taper du pied et tenir des propos dignes du plus mal élevé des enfants rois? Vous mériteriez d’être bannie de l’ensemble des blogs d’enseignants, pour voir si les PDF qui s’y trouvent sont du partage ou non!

          Répondre
        • 15 novembre 2017 à 10:59
          Permalink

          Je crois que c’est la première fois que je réponds à un commentaire de ce genre, sur le blog d’une collègue qui plus est… mais le votre est venu là, me touchant directement (non pas que je sois ciblée mais parce que le sujet m’intéresse aussi).

          Le partage est, selon moi, une action volontaire et n’a de valeur qu’en ce sens. Si on me force à partager, d’une façon ou d’une autre, cela n’a plus la même valeur (voire, ça n’en a plus du tout). Le partage ne se limite pas à sa dimension utilitaire (« faire avancer le « chmilblik » »). Le partage, c’est la volonté de donner un peu, sans nécessairement de contre-partie. Je dis bien « un peu ». Ce n’est pas le « don de soi » en intégralité, ce n’est pas le sacrifice.

          On a le droit de choisir ce que l’on donne, la forme sous laquelle on le donne et les limites qu’on s’impose. Car si le partage est un geste vers les autres, qui ne demande pas nécessairement quelque chose en retour, ça ne doit pas pour autant devenir un processus où l’on se perd soi-même en route. Et vu le travail supplémentaire conséquent et difficilement imaginable que peut constituer le partage de documents modifiables systématique, le risque existe.

          Nous avons un travail qui nous prend déjà la majeure partie de notre temps libre, et sur ce qu’il en reste, certains font le geste volontaire de partager un peu de leur production. Rien ni personne n’a le droit d’exiger plus. Personne n’a le droit de venir ici (ou sur un autre blog) et de se comporter comme le client qui exige après avoir dument payé le bien ou le service qu’il convoite. Et pour ce faire, personne n’a le droit de remettre en question les choix de celui qui partage, comme dans une espèce de chantage affectif.

          Chat Noir, en 4 ans, a aidé des milliers de professeurs dans leur quotidien, ne serait-ce qu’une fois chacun, mais en vérité surement bien davantage. Et cela, sans modifiables. De quel droit laisser entendre que cela ne sert à rien ? Aline, puisque vous semblez être une grande partisane du partage libre et illimité, du don de soi sans frontières, je vous invite à ouvrir un joli blog comme Chat Noir, d’y publier aussi souvent qu’elle, d’y partager des ressources aussi pertinentes que les siennes, le tout en pdf et en modifiable, et de proposer la qualité d’échange, de suivi et de réponse qu’elle offre à chacun des visiteurs qui passe par ici, en plus de l’aide qu’elle apporte à d’autres sur les réseaux sociaux. Deux possibilités s’offriront alors : soit vous arriverez enfin à comprendre Chat Noir et on aura fait avancer le « chmilblik » ; soit vous pourrez être fière de votre travail, mais pas plus qu’elle, car j’espère qu’au passage vous aurez appris à respecter le droit que chacun a de partager selon la vision qui lui correspond.

          Répondre
  • 20 septembre 2017 à 17:37
    Permalink

    Merciiii ton travail est tellement joli, soigné, et pas cucul la praline !
    1000 FOIS MERCI.

    Répondre
  • 21 septembre 2017 à 11:27
    Permalink

    Bonjour

    Votre site est super 🙂
    Il y a des belles propositions !

    Je voulais télécharger qq pdf ou word mais le lien ne semble marcher.
    Est ce que il faut faire une manipulation particulière ?

    merci !

    Répondre
    • 21 septembre 2017 à 17:58
      Permalink

      Bonjour Marie,
      Merci pour vos encouragements !
      Je viens de télécharger tous les documents de cet article sans problème, en cliquant sur les boutons « télécharger ». 😉

      Répondre
  • 15 novembre 2017 à 23:04
    Permalink

    Oh! Aline , vas à Capri parce qu’ ici, c’est fini…. Je crois que tu es grillée !!!!!!

    Répondre
    • 16 novembre 2017 à 08:51
      Permalink

      Et moi, je ne vais pas crier « Aline ! » pour qu’elle revienne. ..

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *