Ecrire un conte de randonnée

 

L’idée d’écrire un conte de randonnée m’est venue lorsque j’ai décidé d’axer l’étude de Veux-tu être mon ami ? sur la structure de ce récit, tandis que l’an dernier j’avais mis l’accent sur son thème, très riche, l’amitié.

J’ai choisi de m’inspirer du manuel de Françoise Picot, S’initier à l’écrit au cycle 2, basé sur cinq projet dont le conte à structure cumulative, qui est l’une des formes les plus appréciées du conte de randonnée. Malheureusement ce manuel est actuellement indisponible.

Le conte peut être écrit à « deux mains », ou plusieurs classes. Il y a deux ans, j’ai travaillé avec la classe de CP-CE2 : chacune à son tour, les deux classes ont écrit un épisode du conte. L’idée d’écrire à deux est intéressante car chaque classe doit tenir compte des impératifs du récit créé par d’autres élèves. Et la forme du conte de randonnée s’y prête tout particulièrement.

Quelques exemples de contes à lire

Un conte en randonnée ou conte en chaîne, est une histoire dans laquelle une formule est inlassablement répétée, du type : « Le valet appelle le boucher, qui ne veut pas tuer le veau, qui ne veut pas boire la rivière, qui ne veut pas éteindre le feu, qui ne veut pas brûler le bâton, etc. » dans Le petit cochon têtu.

La construction du récit est simple et linéaire : la route parcourue en est le fil directeur d’où le nom de randonnée. Le déroulement très clair d’événements qui s’enchaînent rappelle les chansons traditionnelles.

Voici quelques formes de contes à lire à vos élèves pour en étudier la structure, le déroulement :

  • Randonnées par énumération : la forme la plus simple, très linéaire, comme une liste : a puis b puis c … Par exemple les jours de la semaine.

Viens jouer avec moi, petite souris

  • Randonnées par élimination : un groupe qui perd ses membres un à un.
  • Randonnées par remplacement : a qui laisse la place à b qui laisse la place à c…

Veux-tu être mon ami ?

C’est moi le plus fort

C’est moi le plus beau

La grenouille à grande bouche

Bon appétit ! Monsieur Lapin

Roule galette

La souris qui cherchait un mari

La plus mignonne des petites souris

Le grand voyage du petit mille-pattes

Le petit chaperon qui n’était pas rouge

Ours qui lit

  • Randonnées par accumulation ou conte à structure cumulative : a, puis a+b, puis a+b+c…

Toc toc toc

Le loup est revenu

Je suis revenu

L’anniversaire de Monsieur Guillaume

La course

Le bonnet rouge

La moufle

Le p’tit bonhomme des bois

Le bonhomme pain d’épice

Par une sombre nuit de tempête

La grosse faim de p’tit bonhomme

Le petit cochon têtu

  • Randonnées par emboîtement : c’est le système des poupées gigognes (par exemple une chaîne alimentaire).

La maison à dormir debout

Une histoire sombre, très sombre

 Séquence pour écrire un conte de randonnée
1. Lecture offerte de contes pour s’approprier la structure du récit

J’ai commencé à lire des albums dont vous retrouverez les titres dans l’article Les contes de randonnée que j’ai publié en décembre.

Le premier que j’ai lu est Roule galette, un grand classique du Père Castor, très souvent étudié à l’école maternelle, et j’ai eu le plaisir de constater que mes élèves connaissaient la petite « formulette » par cœur et savaient aussi la chanter. J’ai surtout vu à quel point ils étaient heureux de montrer ce qu’ils savaient et de le faire ensemble !

Nous avons ensuite complété le tableau des collectes que j’ai recopié sur une grande affiche et fixé dans le coin bibliothèque de la classe. Dans ce tableau, on distingue :

  • Le titre de l’album : Roule galette
  • Le personnage principal : La galette
  • La situation initiale : Le petit vieux et la petite vieille décident de faire une galette.
  • Le problème ou « élément déclencheur » : La galette s’ennuie et décide de s’enfuir.
  • Les personnages rencontrés, dans l’ordre de leur apparition : Le lapin, le loup, l’ours, le renard
  • La situation finale (le problème est-il résolu ?) : La galette se fait dévorer par le malin renard.
2. Analyse fine de la structure des contes à répétition

Nous allons consacrer toute la période 3 à l’étude de ces contes. J’ai l’intention de lire plusieurs contes de randonnée « par énumération », c’est-à-dire ces contes où les personnages se succèdent, au lieu de s’accumuler. Il y a, par exemple, La souris qui cherchait un mari ou La plus mignonne des petites souris, Le grand voyage du petit mille-pattes, et bien d’autres…

Ecrire un conte de randonnée

Lorsque nous en aurons lus plusieurs, et complété chaque fois notre tableau, nous aborderons les contes à structure cumulative ou les personnages s’ajoutent les uns aux autres, comme dans Le p’tit bonhomme des bois ou Le bonhomme de pain d’épice. Nous pourrons alors comparer les deux structures de contes et nous étudierons plus précisément les cinq albums proposés dans S’initier à l’écrit au cycle 2, par Françoise Picot, aux éditions du Scérén :

Le loup est revenu !

Toc, toc, toc

L’anniversaire de Monsieur Guillaume

La course

Le bonnet rouge

Pour chacun de ces albums, les élèves pourront classer individuellement, ou par groupes, des images dans leur tableau des collectes, afin de bien s’imprégner de la structure de ces contes.

Le tableau des collectes et les images à classer

3. Ecriture d’un conte à répétition

En période 4, nous commencerons l’écriture d’un conte de randonnée, par énumération ou accumulation, en dictée à l’adulte avec certains passages écrits individuellement ou en binômes. Les aventures à répétition permettent de rédiger collectivement la structure du texte, que les élèves pourront ensuite compléter à chaque nouvelle rencontre, à l’aide d’un lexique de mots illustrés.

Voici la trame de notre conte écrit il y a deux ans : pendant les vacances, dans la bibliothèque de l’école, tous les personnages des livres de contes sortent de leur livre car ils s’ennuient. Le Petit Chaperon rouge oublie son panier en sortant du livre de contes. Il va alors demander à chaque personnage s’il connaît la formule pour ouvrir le livre et ils essaient en vain. A la veille de la rentrée des classes, l’un des personnages propose la formule magique « Il était une fois… » Et le livre s’ouvre.

Les personnages que le Petit Chaperon rouge va rencontrer et les lieux où ils les croisent :

  • Le Petit Chaperon rouge dans la classe ;
  • Cendrillon dans les toilettes ;
  • Les trois petits cochons dans la cour ;
  • Boucle d’Or dans la cantine ;
  • Jack et le haricot magique dans le jardin potager ;
  • Le Petit Poucet et ses frères dans la bibliothèque.

« Si c’était à refaire », je penserais à commencer l’histoire au présent car nous avons dû reprendre les propositions des enfants au passé pour harmoniser le texte avec le départ de notre histoire.

Par contre, j’ai beaucoup aimé la phase des lectures offertes de tous les contes de randonnée où l’on complétait, à chaque nouvelle lecture, le tableau des collectes reproduit en grand sur une affiche. J »ai trouvé cette activité vraiment très riche et structurante. Je vous laisse découvrir ce conte qui, je l’espère, aura été pour nos élèves une belle aventure !

Le conte de randonnée de nos classes de CP

L’an dernier, ce projet a abouti à l’écriture de La petite goutte d’eau, un manuel très complet chez Retz auquel je consacrerai un prochain article. Mais en attendant, janvier sera le mois des contes en randonnée.

3 réflexions au sujet de « Ecrire un conte de randonnée »

    • 3 janvier 2017 à 7 h 36 min
      Permalink

      Je repars cette année avec la lecture des contes de randonnée et le tableau des collectes en janvier-février, j’adore ! Ensuite, en période 4, j’aviserai. Peut-être est-ce que je recommencerai le projet Petite goutte d’eau, ou bien un autre conte en randonnée sur le thème du loup, de l’ours ?
      Mais c’est un projet d’écriture très agréable en effet !

      Répondre
  • 3 janvier 2017 à 21 h 29 min
    Permalink

    Merci pour ce beau partage! Je vais me servir de ton tableau de collectes, je trouve ça chouette comme idée! J’ai commencé par l’album Les bons amis qui lie les contes en randonnées et l’amitié 😉
    Je te souhaite une belle réalisation!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *