Le bonheur est dans le préau

bonheur-preau

Qui n’a jamais photocopié son coloriage magique du vendredi après-midi ? Qui n’a jamais eu envie de faire sauter sa séance de sport ? Et quelle jeune instit, prête pour son rendez-vous avec un sémillant collègue, ne s’est jamais demandé « Peut-on parler pédagogie dès le premier soir » ?

Toutes les réponses à ces brûlantes questions, et tant d’autres, se trouvent dans Le bonheur est dans le préau, un petit livre très drôle qui vous aidera, j’en suis sûre, à remonter la pente après votre burn-out de juin dernier.

Cette semaine, j’ai découvert grâce à Boualem Aznag et Stéphane Grulet, les deux auteurs, une nouvelle façon d’envisager mon métier : je fais les courses décomplexée et j’entasse fièrement, dans mon caddy, mes 30 rouleaux de papier toilettes en rêvant aux jolis Pères Noël que mes élèves vont bientôt en faire… mais ce n’est pas le moindre des avantages de ce livre !

Écoutons quelques témoignages de collègues reconnaissants et de leur famille :

« Depuis que j’ai lu 24 heures de la vie d’un prof dans Le bonheur est dans  le préau, je comprends beaucoup mieux ma femme, nous confie Jean-Michel, mari d’une jeune instit de maternelle. A l’époque de la fête des mères, je l’aide à collecter des boîtes de camembert et cette nouvelle ouverture d’esprit a transformé notre vie de couple. » Dans le livre de Boualem Aznag et Stéphane Grulet, vous pourrez découvrir comment Jean-Michel recycle les rouleaux de papier toilettes aux environs de Noël.

« Je m’interrogeais sur l’enseignement de la lettre au Q au CP, nous dit Sylvianne, maîtresse en CP depuis 32 ans. Grâce au livre Le bonheur est dans le préau, je n’ai plus aucun doute, le Q doit être enseigné à l’école, et ce, dès le plus jeune âge. » Vas-y, Sylvianne, lâche-toi : enseigne toutes les lettres de l’alphabet sans exception.

« Je me suis totalement retrouvé dans le chapitre 5 arguments honteux pour faire sauter ta séance de sport, nous annonce Isabelle, prof exténuée d’une classe de 35 CM2 survoltés. Avant, il m’arrivait de culpabiliser à l’idée de la supprimer, maintenant j’assume complètement : il y a des jours où je n’ai pas envie de faire ma séance de sport, point barre. On fait « mandalas » à la place, et alors ? Les mandalas, ça calme aussi, pas vrai ? » Mais oui, Isabelle, mandalas, c’est comme méditation, c’est du sport.

Comme tous ces collègues totalement fictifs, moi aussi j’adore lire Le bonheur est dans le préau quand je rentre à la maison après ma journée de classe et que je m’affale sur le canapé pour tenter de récupérer un peu d’énergie avant de passer aux prep’, corrections, lecture des divers courriels professionnels et invitations sur Magistère qui remplissent ma boîte mail chaque soir. Et grâce à ce petit livre au format très pratique -oui, on peut le glisser dans la grande poche de sa parka pour le lire à ses collègues pendant la récré- je passe un excellent moment de rigolade et de détente.

Et quand ça ne me suffit pas, je cours sur le blog des deux auteurs, Jean-Jacques le Mag, pour lire leurs derniers articles et pleurer de rire encore et encore. Alors, n’attendez pas Noël pour vous faire le plus joli cadeau dont un prof puisse rêver, commandez dès maintenant Le bonheur est dans le préau !

En tout cas, moi, c’est décidé : j’adopte la nouvelle méthode de lecture « J’apprends à lire avec The Walking Dead » dès la rentrée prochaine. La poésie « La vie est une chienne » m’a vraiment tapé dans l’œil. Et avec cette méthode bien dans l’air du temps, je suis sûre de motiver toute la classe, du premier au dernier rang, grâce à une pédagogie descendante de première classe.

5 pensées sur “Le bonheur est dans le préau

  • 15 novembre 2016 à 19:55
    Permalink

    Je viens de le recevoir et ai parcouru les premières pages ce midi entre 2 corrections de maths ! C’est une pépite ce petit livre !
    J’ai beaucoup ri et ça m’a bien détendue après une matinée en classe assez difficile. Je me suis précipitée pour le conseiller à mes collègues.
    Merci merci Chat noir pour ce bon tuyau.

    Répondre
    • 15 novembre 2016 à 21:10
      Permalink

      Super ! Très contente que ce livre te plaise ! C’est un vrai moment de détente pour moi aussi chaque fois que j’en lis des passages ou que je vais sur le site Jean-Jacques le Mag. Les auteurs sont très doués, un vrai bonheur ! 🙂
      J’ai pleuré de rire en lisant l’article : http://jeanjacqueslemag.fr/que-font-les-profs-6-mois-par-an/

      Répondre
  • 19 novembre 2016 à 10:51
    Permalink

    je ne connais que la couverture de ce livre! je vais me le procurer rapidement!!
    J ai découvert leur site récemment: pur moment de bonheur!!! ça fait du bien!!
    Merci une nouvelle fois pour ton partage!

    Répondre
  • 20 novembre 2016 à 21:28
    Permalink

    Ça a l’air super sympa, j’ai bien envie de me le procurer!

    Répondre
  • 21 novembre 2016 à 16:28
    Permalink

    Un vrai bonheur, ce livre ! ….et à partager avec tous les collègues ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *