Les albums de la rentrée

La rentree 10

À la rentrée puis tout au long de l’année, j’organise un regroupement dans le coin bibliothèque, auquel les élèves étaient habitués en maternelle, afin de découvrir un album en lecture offerte ou lecture par l’adulte.

On commence bien sûr par choisir des albums sur le thème de la rentrée des classes et de l’école et ces lectures rassurent souvent les enfants un peu inquiets en ce début d’année !

Un rituel quotidien

C’est un rituel quotidien que les enfants adorent et on peut l’introduire de différentes façons selon son envie, certains maîtres ont une petite « formule magique » pour instaurer le silence.

Je préfère m’asseoir calmement sur une petite chaise, face aux enfants assis en tailleur sur le tapis, et montrer en silence la couverture de l’album que je m’apprête à lire. Lorsque le silence est complet et les regards tournés vers la couverture, je dis le titre de l’histoire puis j’ouvre solennellement le livre…

Manuels lecture albums Retz

Je ne lis que des albums que j’aime, que je connais bien, que j’ai lus et relus si bien que je pourrais les raconter, les conter. D’ailleurs, il m’arrive de le faire. On peut lire le livre sans montrer les images, ne les montrer qu’à la fin, après avoir discuté du sens de l’histoire. On peut ne lire que le début, imaginer la suite et ne continuer que le lendemain, ou laisser les élèves lire la suite dans le coin bibliothèque lorsqu’ils sont lecteurs. On peut lire chaque page en montrant les illustrations. Enfin, on peut montrer les illustrations et tenter de construire l’histoire avant de la lire.

Les manuels, chez Retz, Découvrir la lecture à partir d’albums GS-CP, Comment utiliser les albums en classe cycles 1, 2 et 3 et Parcours littéraires et maîtrise de l’écrit cycle 2, proposent une belle bibliographie et différentes façons d’aborder les albums dont je m’inspire.

Je veux aller à l’école !

La rentree 7

Les albums sur l’école racontent souvent les difficultés et les peurs que les enfants peuvent ressentir à l’entrée au CP. Lire ces histoires de peur ou d’envie est une façon d’aborder le sujet avec humour et de rassurer la classe tout en instaurant des habitudes d’écoute attentive destinées à la compréhension.

Justine entre au CP est souvent la première histoire que je lis à mes élèves à la rentrée. Toute simple et très joliment illustrée, elle permet de revoir les jours de la semaine car c’est un récit très structuré dans le temps : jour après jour, sur une semaine, Justine prépare sa rentrée au CP.

J’ai scanné et plastifié les images pour les ranger en ordre au tableau et les faire correspondre aux étiquettes des jours de la semaine : après avoir écouté l’histoire, les enfants peuvent venir la raconter au tableau à l’aide des images qu’ils remettent en ordre.

Dès le premier jour d’école, je commence aussi à lire en rituel du matin Mes 100 premiers jours d’école.

La rentree 9

Le petit ogre veut aller à l’école est un album de la collection Les belles histoires chez Bayard. Le petit ogre découvre les livres « avec des images et plein de petits signes noirs » mais il découvre aussi l’amitié à l’école, et ça, c’est très important !

Au contraire, le célèbre Tibili ne veut pas aller à l’école car il craint que cela ne le prive de liberté, mais il apprendra au cours de ces aventures que l’école peut ouvrir bien des portes, et même des coffres aux trésors ! La rentree 1

Voici deux histoires de souris qui s’introduisent dans une école et ne sont pas immédiatement les bienvenues… Souriceau veut apprendre à lire est l’histoire d’un petit souriceau très motivé comme on aimerait en avoir 25 dans sa classe ! C’est aussi un album qui commence à expliquer « comment on apprend à lire » ce qui, en début d’année peut introduire une intéressante et indispensable discussion.

Splat le chat est le personnage que tous les enfants adorent : maladroit, peureux, envieux, jaloux… entre autres gros « défauts », c’est un chat différent qui a une souris pour amie. Chacun s’y reconnaît dans sa propre différence, c’est pourquoi on l’aime tous ! La rentree 3

Dans J’ai un problème avec ma mère et La rentrée des mamans, ce ne sont pas les enfants mais les mamans qui posent problème… une façon de transférer l’angoisse des petits avec humour.

Drôles de maîtresses !

La rentree 4

Intéressons-nous maintenant de plus près à la maîtresse ! Qui est-elle ? Que veut-elle ? Au fond, quel est son rôle ? Avec La fée Coquillette fait la maîtresse, on revient sur le brûlant sujet de l’apprentissage de la lecture et l’on peut compléter notre entretien « Comment apprend-on à lire ? »

Ce n’est pas par magie que Coquillette va apprendre à lire à ses 26 élèves qui forment un abécédaire animalier : on s’aperçoit qu’il faut du temps pour apprendre à lire à travers les illustrations qui nous montrent comment les saisons passent dans la nature tandis que les élèves progressent en lecture.

La rentree 8

La maîtresse de Lulu a disparu va nous permettre de faire connaissance avec Lulu La tortue véloce et son ami Rien-ne-sert, le lièvre même pas roux que nous retrouverons dans de nombreuses aventures tout au long de l’année. C’est aussi l’occasion de réfléchir au rôle de la maîtresse que ce lièvre endosse de façon très caricaturale : une maîtresse est-elle cette personne si désagréable et autoritaire qui oblige ses élèves à apprendre n’importe quoi, n’importe comment ? Un petit débat s’impose…

Enfin on découvrira Moi, j’adore, la maîtresse déteste ou A l’école il y a des règles pour reprendre les règles de vie avec humour !

 L’abécédaire de la classe

La rentree 5

Mes copains de A à Z et Ma classe de A à Z sont deux albums que j’adore, ils nous amènent doucement vers notre abécédaire de la classe, celui que nous construirons ensemble au fil de nos lectures.

J’ai déjà longuement parlé de Ma classe de A à Z dans l’article qui lui est consacré : cet album donne envie de créer un abécédaire des prénoms de la classe. On peut aussi utiliser les illustrations pour faire des étiquettes de porte-manteaux à la rentrée…

La rentree 6

Enfin, en guise de transition entre le thème de la lecture et celui de la peur, que nous étudierons ensuite, l’album Le crapaud perché de Claude Boujon est une façon à la fois amusante et intéressante de réfléchir à son projet de lecteur et L’école fantôme propose d’enseigner des compétences inconnues sur nos livrets et destinées à des élèves de 296 ans : À l’école des fantômes, on entre en classe à travers les murs, on apprend à voler, à devenir invisible… le programme du professeur Passe-Passe est chargé ! 

 

Vous pourrez poursuivre cette découverte par un parcours littéraire sur le thème de la lecture que je vous propose dans l’article Qu’est-ce que lire ?

9 pensées sur “Les albums de la rentrée

  • 12 août 2016 à 16:53
    Permalink

    Super ta présentation des albums de la rentrée ! J’en ai déjà quelques uns mais je vais compléter ma collection grâce à tes indications si utiles. Cela va m’aider à construire chez mes CP leur projet de lecteur.
    Je vais venir très souvent te rendre visite sur ton blog car j’ai choisi cette année de travailler avec Pilotis. Ton blog est une mine d’or. Je te remercie pour ton super travail et surtout pour tes nombreux documents partagés.
    Profite encore des vacances !

    Répondre
  • 15 août 2016 à 11:40
    Permalink

    A qq exceptions près la même banque d’albums, 2ans également que nous commençons la lecture avec « le petit ogre veut aller à l’école » (je n’aime pas trop le premier de pilotis) un album très simple qui fait apprendre une banque de mots essentiels dès le début.
    Les enfants adorent.

    Répondre
    • 15 août 2016 à 14:28
      Permalink

      Moi, j’adore le premier album Pilotis ! Je le trouve parfait pour démarrer l’année : on travaille sur les prénoms, les rimes, les différentes écritures et le thème de la peur et des émotions est parfait pour la rentrée.
      L’album que j’aime le moins est Le cerisier, juste parce qu’il est un peu trop difficile d’accès. Je verrai en fin d’année pour en étudier un autre à la place.

      Répondre
  • 31 août 2016 à 11:37
    Permalink

    Bonjour chat noir.
    Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne les albums de pilotis. J’utilise cette méthode pour la 3eme année. J’en suis très contente à l’exception du dernier album « le cerisier »qui est bien trop difficile pour une fin de CP. Donc l’an dernier je ne l’ai pas utilisé. Je l’ai remplacé par un album sur le thème de Noël en 2eme période et j’ai différé l’étude des albums dans l’année. Je suis une fervente utilisatrice de ton blog. L’an dernier j’ai également utilisé tes propositions de parcours littéraires et ton rallye lecture. mes élèves ont adoré!!!! Je redémarrecette année sur le même modèle. Je te remercie sincèrement de tous tes partages et te félicite pour ce travail admirable tant en quantité qu’en qualité!!!!
    Marie Nicole

    Répondre
  • 31 août 2016 à 12:01
    Permalink

    Merci à toi ! C’est une bonne solution que de décaler les albums à partir de Noël et j’y penserai ! 🙂

    Répondre
  • 13 août 2017 à 23:23
    Permalink

    Bonsoir,
    Merci pour cette liste. Je viens d’acheter un petit livre sympathique « chien pourri à l’école ». C’est un pesonnage rigolo que les enfants aiment beaucoup.
    je crois avoir lu que tu ne referai pas cette année les albums Pilotis en lecture compréhension. Quel album as tu choisi d’étudier plus en profondeur à la rentrée? Prends tu ceux d’une autre méthode?

    Répondre
    • 14 août 2017 à 11:48
      Permalink

      Merci isa57 pour l’extrait de l’album Chien Pourri, je ne connaissais pas du tout.
      Malheureusement, je ne vais pas pouvoir partager au sujet des albums cette année, il faudra être patient(e) !

      Répondre
  • 13 août 2017 à 23:25
    Permalink

    « Aujourd’hui Chien Pourri va à l’école ! Réussira-t-il à faire le beau devant sa maîtresse, à ne pas s’endormir au cours de maintien ? À jouer au foot à la récré sans servir de ballon ? Et surtout apprendra-t-il à lire pour déchiffrer les étiquettes dans sa poubelle ? Bon courage, Chien Pourri ! »

    Répondre
  • 14 août 2017 à 05:27
    Permalink

    Bonjour chat noir,
    Avec mes petits CP, je vais démarrer l’année avec « le loup conteur » (méthode chut, je lis). Il est extra, les élèves adorent !
    Je poursuis l’étude du code avec Pilotis pour la quatrième et sans doute dernière année.
    Bonne fin de vacances et merci pour tous tes articles que je lis toujours avec grand plaisir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *