Présenter les cahiers 2017-2018

En juin, je vous ai fait part de mon organisation matérielle pour l’an prochain dans l’article Mes manuels et cahiers 2017-2018. Voici la suite, avec ce partage de mes modestes et simplissimes pages de garde !

D’année en année, j’essaie de réduire le nombre des supports dans lesquels mes élèves écrivent ou classent des écrits. Je ne suis pas encore parvenue à l’idéal selon moi, mais j’avance…

Voici la liste de mes cahiers et classeurs en 2017-2018 :
  • Un cahier du jour : pour l’écriture, la dictée, la copie et les exercices supplémentaires de lecture ou de maths ;
  • Un cahier de sons : pour les fiches de sons à relire le soir à la maison ;
  • Un grand cahier de lecture : pour la lecture compréhension, les textes et exercices autour des albums étudiés ;
  • Un cahier de production d’écrits : pour Ecrire avec Ludo ;
  • Un cahier de chant et poésie ;
  • Un cahier de dessin : pour le dessin en autonomie ;
  • Un cahier du soir : pour y coller les leçons en début d’année puis les recopier dès janvier ;
  • Un cahier de liaison ;
  • Un classeur : avec six intercalaires (espace et temps, vivant et matière, E.M.C., français, anglais, parcours culturel) ;
  • Une pochette d’évaluations : évaluations, livret d’évaluations ;
  • Une pochette de leçons et travaux : pour réunir les travaux en cours, le mémo de maths, le trésor des mots…

J’ai préparé trois pages de garde pour les cahiers : cahier du jour, de sons, de chant et poésie ; une page de présentation du grand cahier de lecture et des étiquettes à coller sur les 6 intercalaires du grand classeur.

Pour présenter le grand cahier de lecture, je lirai le très célèbre Monstre du tableau, petit album rigolo qui permet de revoir les lettres de l’alphabet et la comptine apprise traditionnellement en Grande Section que les enfants sont toujours contents de chanter ensemble. Par la suite, chaque élève retrouvera et découpera les lettres de son prénom pour les coller sur la page de garde (au-dessus du dessin du monstre réalisé par Mic). On terminera par un coloriage des lettres du prénom puis du monstre, au crayon de couleur.

 

Les pages de garde des cahiers

Les étiquettes du classeur

La page de garde du cahier de lecture

Dès le matin, j’utilise ces affiches plastifiées et aimantées pour indiquer au tableau quel cahier nous allons utiliser. Lorsque les enfants arrivent, ils rangent leur matériel dans leur case et se préparent à coller leur leçons du soir, ou à les écrire à partir de janvier. A l’accueil, j’affiche alors l’illustration du « cahier du soir ». Ces affiches sont également utilisées le soir pour préparer le cartable et ne rien oublier : entendre et voir est essentiel et cela évite aussi à l’enseignant(e) de nombreuses répétitions !

Un petit jeu de rentrée pour s’habituer à ces nouveaux outils du CP, à pratiquer sans modération dès que l’on a 5 minutes : on demande aux enfants de poser sur leur table le cahier ou fichier décrit par l’enseignant(e), façon jeu des 7 familles. « Dans la famille Français, je voudrais le cahier qui sert à écrire tous les jours. » « Dans la famille Maths, je voudrais le fichier où nous nous exerçons. » « Dans la famille Français, je voudrais un cahier plein de poésie ! » A vous d’imaginer la suite… Et l’on corrige en montrant l’affiche correspondante.

Les affiches des cahiers, fichiers et classeur

La police utilisée pour les pages de garde des cahiers est Père Castor. Celle utilisée pour le grand cahier de lecture est La Cartoonerie. Enfin j’ai utilisé Ebrima pour les intercalaires du classeur.

Vous retrouverez toutes les illustrations sur le blog de Mic, En classe avec Ludo.

10 pensées sur “Présenter les cahiers 2017-2018

  • 8 août 2017 à 11:10
    Permalink

    Contente de te retrouver et de lire tes nouveaux articles, une bonne façon de se remettre en douceur au travail.
    Je voulais tout simplement te dire que cette année avec mes CP, j’ai utilisé un agenda pour les leçons à la place du cahier du soir et les enfants étaient ravis.
    Au début, collage des leçons pour passer à l’écriture vers janvier, j’ai trouvé que ç’était un bon moyen pour eux de se situer dans le temps et de plus ils marquaient les événements familiaux et scolaires de l’année, ils étaient contents de faire comme les grands.
    Sinon, j’ai une question à propos de la première semaine de rentrée.
    Si tu fais les alphas , tu ne commences PIlotis que la 2ème semaine, je suppose.
    Cette organisation me plaît car j’ai fait les alphas avec les GS et je vais en retrouver quelques-uns, c’est pour eux, une bonne façon de continuer l’apprentissage de lecture avec un outil qu’ils connaissent déjà.
    Bonne suite de vacances et merci encore pour le partage.

    Répondre
    • 8 août 2017 à 11:23
      Permalink

      Oui, je commence par une semaine avec les Alphas… Retour en douceur ! Puis Pilotis à partir de la semaine 2.
      Je publierai bientôt un article sur mon organisation en période 1. 😉
      Pour les leçons du soir, j’ai un cahier mais je comprends très bien l’intérêt de l’agenda !

      Répondre
  • 9 août 2017 à 16:17
    Permalink

    Bonjour, merci pour ton partage de travail ! Je compte partir sur les alphas,en 7 jours, là tu dis ne les utiliser que la première semaine…changes-tu de manière de faire ?

    Répondre
    • 9 août 2017 à 19:21
      Permalink

      Bonjour chableu,
      Je procède encore de la même manière : découverte du conte sur 7 jours avec le cahier d’exercices photocopié puis entraînement et jeu avec les cartes Alphas presque chaque matin de la période 1.

      Répondre
  • 9 août 2017 à 17:36
    Permalink

    Ca fait un moment que j’utilise sans vergogne tous les outils que tu proposes sur ton site et j’avoue que je suis baba du travail que tu fournis et de sa qualité !
    Enseignante depuis 30 ans maintenant, je te dis un ENORME MERCI ;))
    Perso, je limite au maximum le nombre de cahiers, certains enfants ne s’y retrouvent pas quand on multiplie ! Donc, j’ai un cahier du soir dans lequel je colle les fiches de lecture du soir (je me demande même si cette année je vais leur faire emmener le livre à la maison) que je donne à lire le lendemain de l’approche du son (=son sur 2 jours). Je suis preneuse si quelqu’un a une autre organisation 😉
    L’agenda ne sert qu’à coller puis écrire (après Toussaint) les devoirs (qui se résume à la lecture le plus souvent, puis les mots)
    Je suis perplexe quant à l’acquisition de la notion de temps par l’agenda pour l’expérimenter depuis pas mal d’années…
    Et à côté de ça, j’ai un cahier du jour, de poésie, de Découverte du monde qui me sert à l’anglais aussi, un petit carnet pour les mots des dictées et un classeur qui regroupe toutes les photocopies faites en plus du travail sur les fichiers de français, écriture et maths ainsi que des coloriages, des fiches d’autonomie…
    Une question : pourrais-tu nous dire ce que tu mets dans ton cahier du jour ?
    UN GRAND MERCI A TOI !

    Répondre
    • 9 août 2017 à 19:20
      Permalink

      Bonjour Isabelle et merci beaucoup pour tes encouragements !
      Dans le cahier du jour, en début d’année, il y a surtout l’écriture et des dictées de syllabes puis de mots à encoder. Puis, au fur et à mesure, il y a de la copie, copie de contes à partir de la période 3 ou 4, exercices Le mot et l’image, exercices de compréhension d’albums,… En fin d’année, on peut aussi y trouver des maths : addition posée, par exemple.
      Sur tous ces contenus, tu peux faire des recherches sur mon blog, il y a un article correspondant. 😉

      Répondre
    • 21 août 2017 à 00:19
      Permalink

      Je partage avec toi l’idée qu’il est préférable de limiter les cahiers pour des élèves de CP.
      Dans notre école, ils ont également un cahier dans lequel ils collent les lectures du soir. Pour le cahier de devoirs, le lundi ils collent un petit tableau qui récapitule les devoirs pour chaque jour de la semaine.
      ( Ils écriront leurs devoirs à partir du mois de janvier )
      Quant à la poésie, nous avons choisi de l’insérer dans un cahier de parcours culturel pour lui donner une autre dimension tout en découvrant les autres arts.

      Répondre
  • 17 août 2017 à 10:53
    Permalink

    MERCI beaucoup pour ces infos ! saurais tu par hasard où je pourrais trouver des exercices de reconnaissance de letrres : tu vois genre un pêle-mêle de lettres dans toutes les écritures et ça pour chaque lettre ??? J’avais envie de commencer par ça dans mon cdj pour la partie écriture car les modèles je les ai déjà dans mon cahier de chez Sed.
    Bon courage pour ta rentrée !

    Répondre
    • 17 août 2017 à 11:52
      Permalink

      J’ai commandé, il y a plusieurs années, L’abécédaire à construire des Maternailes, il y a une fiche pour chaque lettre avec les 4 écritures à distinguer ainsi que des lettres intruses dans chaque coloriage. C’est réellement parfait !
      Tu le trouveras ici : http://maternailes.net/abecedaire/abecedaire.htm
      En ce qui me concerne, je le photocopie au format de l’original en brochure A4, mais tu peux sans doute le photocopier en A5 pour coller les petites fiches dans le cahier du jour. 😉
      Bon courage également !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *