Rien n’est plus beau…

Rien n’est plus beau… que notre langue et, avant d’en entamer l’étude avec nos petits CP, j’ai dans l’idée qu’il serait bon d’en faire découvrir la fonction poétique, esthétique. Voilà pourquoi, après avoir récemment trouvé plusieurs titres d’albums qui se prêtent parfaitement à ce genre d’exploration, je vous propose un article où regrouper ces titres merveilleux pour donner à nos élèves le goût des belles lettres !

Notions de lettres et de sons, de mots et de phrases, de ponctuation, de verbes, d’adjectifs et de contraires, elles peuvent toutes être abordées à partir de beaux albums à visée esthétique, humoristique, pédagogique ou poétique. Et vive la littérature de jeunesse !

Paroles, paroles…

Pendant les vacances de Noël, j’ai découvert en librairie La très jolie petite marchande de mots, illustré par Lili la Baleine, une illustratrice ultra-douée qui créé des univers colorés et délicieux. L’histoire est poétique à souhait et je suis sûre qu’elle peut aider nos élèves à comprendre la notion de mot, si souvent confondue en début de CP avec celle de phrase. La petite marchande vend des mots, les range dans de précieuses boîtes et elle aidera un vieux monsieur qui cherche son dernier mot à le trouver.

Sur ce thème, j’avais acquis il y a quelques temps déjà Le petit voleur de mots qui est aussi un album magnifique, de très grand format, que l’on peut dévorer des yeux. Le petit voleur de mots s’introduit dans nos villes, la nuit, pour y capturer dans son filet les mots qui s’échappent des maisons, par les fenêtres, les portes ou les cheminées. Il les emmène chez lui, les trie et les range dans des bocaux à bonbons puis s’essaie à des recettes pas toujours réussies et, peu à peu, apprend les bons dosages… Un beau jour, le petit voleur de mots rencontre une petite fille et reste sans voix. Il doit voler d’autres mots…

Le Verbe au commencement

Il y a quelques années, en CE1, j’introduisais la leçon sur le verbe par la lecture d’une page de BD : les Schtroumpfs. Mes élèves adoraient chercher les mots qui pouvaient remplacer le fameux « schtroumpf » présent dans chaque phrase, puis nous découvrions que ces mots étaient le plus souvent des verbes.

J’ai aussi beaucoup lu La belle lisse poire du prince de Motordu pour faire comprendre avec humour que chaque lettre compte dans un mot, au point d’en changer totalement le sens et de produire des phrases rigolotes et absurdes comme : « Lorsque venait l’hiver, il faisait d’extraordinaires batailles de poules de neige… » !

Cette année, en CP, j’aimerais leur faire découvrir l’album Alice sourit, de Jeanne Willis et Tony Ross, parce qu’à l’époque où notre progression en grammaire nous amènera à découvrir le verbe, nous lirons des albums sur le thème du vivre ensemble, de l’amitié et de la différence et nous irons voir un spectacle à ce sujet, La petite casserole d’Anatole qui est aussi un court-métrage d’animation.

Comme tous les enfants, Alice joue, chante, danse, se balance, fait la tête, se cache, nage, se promène, rit , peint… A la dernière page, on découvre que notre Alice est une petite fille handicapée : « Voilà Alice, elle est comme ça, tout simplement comme toi et moi. » En attendant, on aura relevé ces mots qui servent à parler des actions : les verbes, à travers chaque moment de vie de la très vive Alice.

Un point c’est tout !

Je ne connaissais pas Un point c’est tout ! C’est l’auteure, Bénédicte Rivière, qui m’a écrit un jour pour m’en parler et son éditeur m’en a envoyé la version pdf dont je vous livre deux extraits.

Vous l’aurez compris, cet album très original, que j’ai commandé par la suite, nous offre des représentations imagées de la ponctuation et permet aux enfants de mémoriser, en les personnifiant, le point, le point d’exclamation, le point d’interrogation, la virgule, le point virgule, le tiret, les deux points, les guillemets, les parenthèses et les points de suspension.

Combien d’adultes confondent encore parenthèses et guillemets, et disent « entre parenthèses » lorsqu’il s’agit de citer quelqu’un ? Avec cet album très malin, on peut espérer que nos élèves ne feront plus cette confusion dorénavant. « Et quand je n’ai plus rien à dire, je m’arrête. Un point, c’est tout ! »

 

Tout… et son contraire

Le bel album imagé de Pittau et Gervais, Les contraires, viendra avec bonheur introduire dans notre classe la notion d’adjectifs, et de mots contraires. C’est tout simple et très efficace : sur chaque double page, un éléphant illustre un adjectif et son contraire : droit/tordu, gros/maigre, simple/compliqué, visible/invisible… Et je peux vous assurer que la classe rit beaucoup en découvrant ces illustrations ! Parfois, viennent se glisser d’autres mots comme garçon/fille, mais ce sera l’occasion de chercher quels mots, parmi cette liste, ne sont pas des adjectifs.

Rien n’est plus beau… que la poésie !

J’ai découvert Rien n’est plus beau il y a peu et j’ai immédiatement su à quel moment de l’année j’aimerais le lire avec ma classe. Ce sera en juin, lorsque nous étudierons l’adjectif et que mes élèves commenceront à pouvoir écrire des phrases de façon autonome ou en petits groupes. L’idée est d’écrire un court recueil de textes illustrés « à la manière de » Rien n’est plus beau dont voici un court extrait.

Rien n’est plus beau

Que les gouttes d’eau qui tombent du parapluie,

Q’un coquelicot rouge au milieu des prés,

Que le dessin que ma maman m’a fait,

Qu’un arc-en-ciel après la pluie.

En fait,

Rien n’est plus beau que les gouttes

de coquelicot sur le dessin de la pluie.

Puis on découvre Rien n’est plus effrayant, proche, loin, chaud, froid, grand, petit, rapide, lent, gros, fin, méchant, gentil. Encore une belle promenade au pays des adjectifs et de leurs contraires. Et j’adore les vers surréalistes qui concluent chaque poème !

Alors promis, dès que ma classe aura créé son petit recueil à la manière de Rien n’est plus beau, je le partagerai avec vous. Et comme je parlais récemment du manuel de lecture idéal, je souhaiterais que, parmi les albums d’une méthode de lecture et ses différents genres littéraires, se trouve un recueil de poèmes comme celui-ci.

Pour terminer cette belle promenade au pays des lettres et des mots, j’aimerais vous faire découvrir un album qui permet de faire comprendre ou d’approfondir ce qu’est la fonction poétique du langage. Il s’intitule Ceci est un poème qui guérit les poissons et il est magnifique.

 

Et vous, vous avez peut-être, dans votre bibliothèque, un album qui vous permet d’introduire ou approfondir une notion en étude de la langue de façon originale et littéraire ?

16 pensées sur “Rien n’est plus beau…

  • 15 janvier 2017 à 13:52
    Permalink

    Je te souhaite une douce et heureuse année, p’tit Chat Noir chéri !

    Tu signes un très bel article, éponyme d’un album que j’affectionne également beaucoup ! *___*

    Pour introduire la notion de verbe au CP voire au CE1, j’utilisais le recueil photographique Mais… que font-ils ? de Marie Houblon. Les élèves légendaient des photographies extraites de l’album dont les titres étaient préalablement cachés puis révélés. Ensuite ils créaient leur propre recueil de classe à partir de nouveaux verbes tirés de l’album. Nous terminions le projet en lisant enfin le recueil original et en faisant passer le recueil créé par les élèves dans les familles.

    Répondre
    • 15 janvier 2017 à 17:13
      Permalink

      Merci chère Elau pour cette idée que je pourrais adapter avec L’abécédire, un abécédaire photographique souvent basé sur des actions, auquel je n’ai même plus pensé en rédigeant cet article et qui me revient maintenant à l’esprit grâce à toi et ta créativité ! 😉

      Répondre
  • 15 janvier 2017 à 18:58
    Permalink

    Bonjour et Belle année à toi!
    J’ajoute un album que j’aime beaucoup à ta liste, qui met en avant la « valeur » des mots de manière très poétique: « la grande fabrique de mots » d’Agnès de Lestrade

    Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Le petit Philéas a besoin de mots pour ouvrir son cœur à la jolie Cybelle. Mais comment faire ?….

    Répondre
    • 15 janvier 2017 à 20:05
      Permalink

      Encore un album à me procurer ! La grande fabrique de mots est un album que j’avais repéré effectivement et puisque tu me le conseilles, je vais encore craquer, je le sens ! 😉

      Répondre
  • 15 janvier 2017 à 19:19
    Permalink

    Merci pour ce très bel article !! J’ai déjà beaucoup de ces ouvrages mais je vais m’empresser de compléter ma collection !
    Belle et douce nouvelle année à toi !!!

    Répondre
    • 15 janvier 2017 à 20:06
      Permalink

      Merci pour tes vœux, Chatote, et également pour ta fidélité ! 🙂

      Répondre
  • 16 janvier 2017 à 11:20
    Permalink

    Quelle jolie idée : faire comprendre aux enfants la valeur et le charme des mots au plus tôt! Je prends note, en espérant faire un remplacement en cp pour mettre toutes ces bonnes idées en place!

    Merci, merci!

    Répondre
  • 17 janvier 2017 à 10:59
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis depuis quelques temps votre blog et je tenais à vous féliciter de la qualité et du niveau culturel que vous apportez au lieu de cet océan de documents « pédagogiques », souvent superficiels mais très jolis publiés sur internet.
    Je suis de la « vieille école », presque à la retraite, en Cp depuis très longtemps… et en plein « recyclage pédagogique ». Merci beaucoup, un blog comme le votre , ça fait du bien !

    Répondre
  • 18 janvier 2017 à 13:24
    Permalink

    bonjour,
    je prends enfin le temps de te remercier pour ce travail partagé, travail dont je pique de temps en temps des idées sans jamais laisser un petit mot. Voilà qui est fait!!
    un grand merci pour cet article, je vais de ce pas me procurer quelques titres..
    belle et douce année à toi

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 19:22
    Permalink

    Bonsoir,
    Je lis chacune de vos nouveautés et c’est bien la première fois que je suis « scotchée »: je n’ai aucun des livres dont vous parlez cette fois-ci.. et ils donnent diablement envie ces albums! Le plus dur va être de savoir lequel acheter en premier ( et bien mettre les autres titres de coté pour les mois à venir!). C’est ma libraire qui va être contente de me voir arriver! Encore merci et bonne continuation!

    Répondre
    • 20 janvier 2017 à 07:48
      Permalink

      Super ! J’adore faire découvrir des nouveautés ! 😉
      Sans vouloir vous influencer, mes deux favoris sont La petite marchande de mots et Rien n’est plus beau, dans des genres très différents !

      Répondre
  • 5 février 2017 à 20:39
    Permalink

    Merci pour cette balade autour de titres que je suis loin de tous connaitre !

    Répondre
  • 6 février 2017 à 20:20
    Permalink

    Merci infiniment Chat Noir pour ce bel article et ces belles découvertes !!! Je suis fan de littérature de jeunesse et ces albums ont juste l’air magnifiques !

    Répondre
  • 6 février 2017 à 20:36
    Permalink

    Merci beaucoup pour vos visites, les maîtresses blogueuses ! 😉

    Répondre
  • 27 février 2017 à 22:54
    Permalink

    Tu nous présentes encore de bien jolis trésors. A mon tour j’aimerais partager un album que j’avais acheté au début de ma carrière et que je trouve très poétique. Il y a trois histoires dans cet album et la première m’a beaucoup touchée. On peut encore le trouver à la vente d’occasion sur certains sites mais à des prix excessifs !
    Il s’appelle « a contre lune… à contre plume » de Jacqueline ESBEN et Claudio RUBILIANI.

    Répondre
    • 1 mars 2017 à 07:40
      Permalink

      Merci, il y a tant de belles références qui ne sont pas rééditées. ..

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *