L’étude du code avec Codéo

J’ai tout récemment eu la chance de recevoir le nouveau fichier MDI pour l’étude du code, Codéo, de Caroline Delbois et Lucie Grillet, deux enseignantes de cycles 1 et 2. Codéo, c’est Le code de A à Z : 500 fiches d’activités. D’entrée de jeu, on comprend que ce gros fichier va faire le tour de la question ! Et je vous invite à en faire le tour avec moi…

J’attendais avec impatience et curiosité la parution de ce fichier pour l’étude du code chez MDI car les extraits que j’en avais vus, il y a quelques mois, m’avaient parus très intéressants, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Codéo est un outil complet et adaptable pour tous les enseignants de CP, qu’ils aient choisi de travailler sans manuel de code ou qu’ils souhaitent compléter leur méthode de lecture avec un outil de différenciation et d’autonomie.

Il se présente comme un gros fichier de 500 fiches détachables à ranger dans un classeur. Et il est accompagné d’un CD dont je détaillerai le contenu. Matériellement, il est pratique d’emploi car les fiches détachables peuvent être photocopiées sans problème.

Très complet, le fichier Codéo comprend cinq parties :

  • Les rituels de concentration
  • La discrimination visuelle et auditive
  • Le code alphabétique : exercices, jeux et évaluations
  • Les confusions de sons
  • La fluence

L’affiche du graphème m

Sur le CD, on trouve aussi :

  • Les affiches des graphèmes
  • Le jeu Codéo, composé de cartes graphèmes, cartes images, cartes mots, cartes syllabes, cartes mystères et un plateau de jeu au format A3
  • Les fiches des rituels de concentration
  • Les fiches de discrimination auditive et visuelle
  • Les fiches de lecture
  • Les fiches de révisions
  • Les évaluations modifiables
  • Le tableau de réussite de l’élève sur l’année

Introduire les séances de code par un rituel de concentration est une bonne idée, car on sait à quel point l’apprentissage du code nécessite une grande attention visuelle et auditive. Ces petits rituels sont donc une bonne entrée en matière.

Les rituels de concentration

Les fiches des rituels sont simples et pratiques, bien illustrées, et elles peuvent être collées dans le cahier de lecture pour aider les enfants à les mémoriser.

La discrimination visuelle et auditive est aussi une préparation indispensable à l’apprentissage de la lecture. Les nombreuses fiches proposées sont progressives et variées, elles peuvent être proposées dès la Grande Section.

Discrimination auditive : dénombrer des syllabes

Discrimination visuelle : comparer les dessins au modèle

La partie code alphabétique s’appuie sur une progression prenant en compte les recommandations officielles : l’introduction des voyelles simples et consonnes longues, et le tableau des fréquences des graphèmes en français, ce qui fait qu’en période 1, on étudie aussi les consonnes brèves les plus fréquentes comme p, t, et d.

Chaque graphème est décliné suivant la même présentation, avec des exercices répétitifs qui conviendront bien aux niveaux multiples. Les fiches d’exercices au format A5 prennent en compte l’hétérogénéité des élèves, elles sont déclinées sur trois parcours, identifiés par des points.

  • Le parcours 1 correspond à la découverte du graphème ;
  • Le parcours 2 correspond à l’écriture  du graphème, à l’écoute du son dans les mots, au travail sur la syllabe ;
  • Le parcours 3 correspond à la lecture et à l’encodage de mots ;
  • Une page de jeu propose des mots à retrouver dans une grille ou des mots fléchés ;
  • Chaque étude d’un graphème se termine par une évaluation dont la version modifiable se trouve sur le CD.

Parcours 1 pour l’étude du son [m]

Parcours 2 et 3 pour l’étude du son [m]

Jeu et évaluation

Tous les deux ou trois sons, le CD propose des fiches de révision, comme celle-ci.

La fiche de révision des graphèmes ou, b et f

Les fiches de lecture sont présentées en deux parties au format A5. Elles proposent tout d’abord des lettres à nommer, puis des syllabes à lire et des mots outils à mémoriser ; puis, à droite, des mots à déchiffrer uniquement à l’aide des graphèmes appris, des phrases à lire à l’aide de mots déchiffrables et des mots outils appris, et des pseudos-mots dans Le machino-lettres. L’étude d’un son se fait sur deux jours.

La fiche de lecture du graphème m

La fiche de lecture du graphème ou

A la fin du fichier Codéo, on trouve une série de fiches pour entraîner la fluence. Les fiches Tic-tac syllabes proposent une lecture de syllabes à chronométrer sur 4 jours ; les syllabes sont mélangées et c’est très bien. Il n’y a pas de lignes la, le, li, lo, lu ou ra, re, ri, ro, ru que les enfants pourraient lire sans réfléchir, parce qu’ils savent que toutes les syllabes commencent par [l] ou [r]. Sur le même principe, on a ensuite les fiches Tic-tac mots ; là aussi, les mots à déchiffrer sont présentés dans un tableau de 15 cases.

Les fiches de fluence

Enfin, on a les fiches Tic-tac phrases, où un court texte de plus de 30 mots, présenté en 4 lignes, doit être lu et chronométré sur 4 jours. Viennent ensuite les séries Rapido-syllabes, Rapido-mots et Rapido-phrases : ici, les syllabes, mots ou phrases sont lues en 1 minute chrono, et l’élève indique d’une croix où il s’est arrêté.

Le jeu Codéo, composé des cartes des graphèmes, de nombreuses cartes images, de cartes mots, de cartes syllabes et de cartes mystères est un jeu de plateau. Les joueurs déplacent leur pion en lançant un dé et arrivent sur des cases de couleurs qui correspondent aux différentes cartes à tirer. Le joueur doit lire les cartes (syllabes, mots à déchiffrer, mots outils), ou nommer les images et faire une phrase, ou encore répondre à la question de la carte mystère. C’est un jeu très intéressant pour les APC ou les ateliers !

Bien sûr, tout le fichier suit la progression des graphèmes choisie par ses auteurs. Si vous avez opté pour un autre manuel ou une autre progression, il faudra toujours faire en sorte de choisir des exercices respectant votre progression en lecture.

Codéo est un outil bien pensé, créé par des collègues de cycles 1 et 2 ; il couvre l’ensemble des compétences liées à l’étude du code. Il peut être utilisé en support principal pour le code ou être un outil de différenciation. Les fiches en noir et blanc sont agréablement présentées, aérées, avec de belles illustrations à colorier. Selon moi, c’est l’outil idéal en niveau multiple : GS-CP, ou GS-CP-CE1 pour permettre au petits lecteurs de CE1 de revoir tous les graphèmes si besoin.

En CP, ce fichier doit être complété par un dispositif pour la lecture-compréhension : ce peut être le fichier de compréhension Pilotis et ses 5 albums, ou bien des albums choisis au fil de l’année par l’enseignant(e). Je pense que les enseignant(e)s qui choisiront Codéo auront cette liberté, tout en pouvant s’appuyer sur un outil fiable et très complet pour le code.

L’enseignant(e) qui choisit d’utiliser Codéo comme support principal pour le code devra prévoir un départ oral qui me paraît indispensable en étude du code pour apporter une situation de langage et du vocabulaire : une grande image à décrire, un texte lu par l’adulte, ou bien la maison des mots pour acquérir le lexique utile à la leçon, ou encore une chanson ou comptine…

Ce gros fichier bourré de ressources pour l’étude du code a un prix, il est vendu au prix de 99 €. Mais c’est un investissement raisonnable et pérenne, surtout si l’on n’investit pas dans un manuel de code pour chaque élève.

12 pensées sur “L’étude du code avec Codéo

  • 19 novembre 2019 à 21:25
    Permalink

    Ça ressemble beaucoup beaucoup à Je lis et j’écris avec Salto. 😀

    Répondre
    • 20 novembre 2019 à 14:48
      Permalink

      A titre de comparaison, je trouve Codéo plus proche du classeur Patati et Patata chez Accès. Mais Codéo est plus abouti et complet en étude du code ! 😉

      Répondre
  • 11 décembre 2019 à 17:16
    Permalink

    Bonjour,
    J’adore ce fichier que j’ai acheté (sur mes deniers personnels mais bon, c’est un autre sujet!). Je ne vois pas trop comment l’articuler avec ma méthode de lecture que j’adore (Dire, lire écrire avec Ludo) qui entre par le phonème. On voit très vite par exemple o/au/eau… Comme vous utilisez Pilotis, je me demandais qu’elle était votre démarche… (Ma question n’est pas urgente, je sais que tout le monde est débordé en cette période)….Merci d’avance

    Répondre
    • 19 avril 2020 à 18:51
      Permalink

      Bonjour Marie,
      Je n’ai pas utilisé Codéo cette année car j’avais mon manuel de code Pilotis. Il me semble difficile d’articuler deux manuels qui n’ont pas la même progression.
      Cette année, Lire, dire, écrire avec Ludo se renouvelle avec une progression des graphèmes conformes aux nouvelles recommandations. Ce sera donc l’un ou l’autre, mais pas les deux ! 😉

      Répondre
  • 9 janvier 2020 à 16:54
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour cette découverte. Je cherchais un fichier d’étude du code aussi complet depuis longtemps.
    J’ai hésité à cause du prix, mais après avoir lu ton article et fureté sur le net pour avoir d’autres avis, je me suis décidée et je l’ai reçu ce matin ! J’adore !
    Petit bémol : nombreuses photocopies à faire pour les élèves (différencier ?).
    Le plus : le cd-rom, qui permet de projeter les fiches et les évaluations modifiables.
    Bravo et merci aussi pour l’ensemble de ton site que je consulte régulièrement.
    Tchuss

    Répondre
  • 10 février 2020 à 22:18
    Permalink

    Bonjour,
    j’ai commandé le fichier à sa sortie et pour la première fois, je veux me servir du CD : impossible d’ouvrir les affiches. Vous avez eu le même problème ?

    Répondre
    • 19 avril 2020 à 18:47
      Permalink

      Bonjour,
      Désolée pour le retard pris à vous répondre. Je n’ai pas eu ce problème, mais dans ce cas il faut contacter l’éditeur.

      Répondre
  • 19 avril 2020 à 16:19
    Permalink

    Bonjour, je suis enseignante en GS, j’étais tombée par hasard sur votre site en faisant une recherche sur les alphas, bravo pour votre travail qui m’a donné envie de découvrir le CP. C’est chose faite car j’aurai l’an prochain une GS-CP avec 13 CP. Je souhaite donc choisir une méthode de lecture pour ceux-ci, j’étais très attirée par Pilotis dont l’exploitation que vous en faites donne envie. Toutefois, j’ai l’impression qu’équiper mes élèves pour un an me reviendrait très cher étant donné le nombre conséquent de manuels, fichiers et albums par élève, je suppose que je ne peux pas faire l’impasse sur une partie du contenu. Pensez-vous que ça vaut le coup ou je ferai mieux d’opter pour un fichier comme codéo pour l’étude du code en classe, le fichier se suffit-il en lui même? Merci beaucoup pour l’investissement dont vous faites preuve, et le temps que vous consacrez au partage, ainsi la qualité de votre site…

    Répondre
    • 19 avril 2020 à 18:44
      Permalink

      Bonjour Audrey,
      Je pense qu’en double-niveau GS-CP, vous pourriez choisir uniquement la partie code de Pilotis : le manuel et le cahier d’exercices de code. Choisir Codéo et ses deux fichiers qui viennent de paraître chez MDI revient à peu près au même. Si vous avez la partie code pour vos CP, vous pourrez ainsi travailler la lecture-compréhension en commun avec les GS, par exemple avec des albums Narramus en début d’année ; puis choisir d’autres albums à lire par vos CP, à comprendre oralement par les GS.
      Je peux vous conseiller aussi une troisième méthode que j’adore, c’est Lire, dire, écrire avec Ludo, chez PEMF : une nouvelle édition vient de paraître, conforme aux recommandations officielles. L’intérêt de ce manuel, c’est que vous pourriez découvrir les histoires de Ludo, à l’oral, avec vos élèves de GS. J’espère vous avoir bien conseillée, faites le choix qui vous parlera !

      Répondre
      • 20 avril 2020 à 12:10
        Permalink

        Bonjour, vous êtes une vrai petite fée 🥰 Même un dimanche pendant les vacances vous nous répondez. Nous avons autant de chance que vos élèves de vous avoir… c’est marrant parce que j’envisageais plutôt l’inverse, partir de codeo en étude du code avec seulement des photocopies, ce qui me plaît justement avec le fichier c’est de pouvoir différencier ce que je propose aux élèves. Je sais que j’en aurai en difficulté, d’autant plus après cette période compliquée… et prendre le fichier de compréhension pilotis pour ne pas risquer d’oublier de travailler certaines compétences si je fabrique une exploitation comme avec mes GS. Bien que votre exploitation du petit chaperon des écoles me faisait de l’œil 😉 Finalement, je me suis compliquée la tâche d’avoir voulu des CP, et encore je ne me suis pas penchée sur les autres matières 🤣 En tout ça merci beaucoup pour votre réponse si rapide ✈️

        Répondre
        • 20 avril 2020 à 14:24
          Permalink

          Bonjour Audrey,
          Je ne peux que vous encourager à utiliser le fichier de lecture-compréhension Pilotis puisque j’en suis coauteure et que j’apprécie cette année sa mise en oeuvre en classe !
          Il demande simplement de pouvoir se rendre disponible car les séances ne peuvent pas être réalisées en autonomie, donc bien penser son EDT en double-niveau. Après tous ces conseils, je vous souhaite une fructueuse réflexion ! 🙂

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares