Le blog de Chat noir

Fiches de lecture Pilotis 2019 : nouvelle version

Cet été, j’ai mis à jour les fiches de lecture qui accompagnent dans ma classe la méthode Pilotis, éditée chez Hachette.

Cette nouvelle version ne présente pas d’énormes différences avec la précédente mais j’ai voulu tendre vers un contenu encore plus simple et clair dans ses objectifs, afin de répondre aux besoins de tous mes élèves.

Pourquoi ces fiches ?

Vous me demandez souvent comment j’utilise ces fiches de lecture dans ma classe, et pourquoi ne pas me contenter de la lecture du manuel ? Ces fiches me permettent de varier les supports que nous lisons en classe et à la maison, d’éviter le par-cœur qui peut survenir lorsqu’un enfant lit plusieurs fois les mêmes mots, le même texte en classe puis à la maison.

Nous savons bien que certains élèves ont du mal à faire l’effort de déchiffrer, surtout en début d’année, et ont tendance à essayer de se souvenir du sens du message lu en classe pour le « redire », le réciter le soir à la maison. Souvent, ce sont d’ailleurs des enfants doués en langage oral qui vont tenter cette approche parce qu’il y a un passage difficile, parfois pénible, lorsque la lecture n’est pas encore automatisée. Le fait de varier les supports, en proposant un jour le manuel, le lendemain la fiche à relire, ou bien l’inverse, est intéressant pour permettre à tous d’entrer dans la lecture le plus tôt possible, en faisant toujours l’effort de déchiffrer.

J’organise cette lecture de façon différente selon les années ou les élèves. Je peux proposer la page de gauche le lundi, celle de droite le mardi, puis une révision dans le manuel en fin de semaine. Ou alors : les deux pages de la fiche le lundi, le manuel le mardi. Quoi qu’il en soit, le manuel ou la fiche sont toujours lus en classe avant d’être donnés à (re)lire à la maison.

Quels changements ?

J’ai conservé la même mise en page qui me paraît claire, avec une page de gauche pour lire le graphème et ses différentes écritures, puis les syllabes ; une page de droite pour présenter le geste, lire des mots et lire un petit texte.

Alors quels changements ? J’ai choisi la police Dumont élémentaire pour écrire les lettres en cursive, modifié la formule correspondant au geste en indiquant « je vois » au lieu de « j’entends » puisque l’approche en étude du code est à présent graphémique, j’ai allégé le nombre de mots à lire et, enfin, dès le début de l’année, ce sont des petits textes que les élèves liront, et non plus des phrases distinctes. Je pourrai ainsi travailler davantage sur le sens du message lu dès le début de l’année avec mes élèves.

Ces textes reprennent les mots outils de la leçon de code et respectent le nombre de mots à lire à chaque palier : environ 20 au palier 1, 30 au palier 2, 40 au palier 3 et 50 au palier 4.

Enfin, j’ai créé des fiches de lecture pour le palier 5 consacré aux confusions de sons ou graphèmes proches, fiches qui n’existaient pas dans la précédente série.

Les fiches de lecture du palier 1

Le palier 1 débute par une révision des lettres voyelles, idéale pour faire la liaison GS-CP et mettre en place les habitudes de travail à l’oral comme à l’écrit. On apprend ensuite les consonnes longues ce qui enclenche la combinatoire et la lecture-écriture de syllabes, de mots puis de phrases.

J’ai écrit une ligne de syllabes en cursive pour que l’enfant reconnaisse les deux écritures du graphème, puis j’ai classé les mots à déchiffrer par syllabes. Dans ma classe, je demande aux élèves de repérer cette syllabe dans les mots en la surlignant.

Les mots outils à apprendre dans la leçon sont en gras, les lettres muettes en gris sauf dans les mots-outils déjà appris en classe.

 

 

Les fiches de lecture du palier 2

Les fiches de lecture du palier 2 présentent les consonnes brèves p, t, c, d, b, g et les groupes consonantiques br, cr, gr, dr, fr, vr, pr, tr et bl, cl, fl, gl, pl. La présentation reste la même et les textes comportent de 20 à 30 mots environ.

 

Les fiches de lecture du palier 3

A partir de janvier, nous abordons les graphèmes complexes ou, en-an, on-om, in-im, oi, oin, ui, eu-œu, gn, i-y, ainsi que la lettre x. Nous poursuivons l’apprentissage des mots outils, dont la plupart sont devenus déchiffrables.

Sur les fiches de lecture, mes élèves repèrent et surlignent les graphèmes appris, afin d’aider à mémoriser ces nouveaux graphèmes. A ce palier, la combinatoire est bien enclenchée et les élèves sont plus disponibles pour apprendre ces digraphes sans les confondre. Les textes comportent de 30 à 40 mots environ.

 

Les fiches de lecture du palier 4

On y découvre d’autres graphèmes complexes et particularités orthographiques de notre langue. C’est donc une série de 14 fiches autour des graphèmes au-eau, ai-ei-et, ec-er-el-es, ell-ett-err-ess-enn, qu-k-ch, er-ez, ain-ein, ph, am-em, c-ç-ti, g-ge, s, gu, ill.

Les mots outils ont tous été appris lors des précédents paliers, ils sont ici réinvestis dans chaque petit texte que j’ai créé pour illustrer les morphèmes. Mais ils ne sont plus en gras. Je continue à griser les lettres muettes jusqu’en fin d’année, sauf dans les mots outils appris lors des paliers précédents.

A partir de ce palier, les élèves peuvent lire des textes de 40 à 50 mots en une minute environ.

 

Les fiches de lecture du palier 5

Dans cette nouvelle version, j’ai créé une fiche pour chaque leçon du palier 5, c’est-à-dire 8 fiches concernant les confusions de sons ou graphèmes proches. Ces leçons peuvent être étudiées en toute fin d’année ou réparties au cours de l’année scolaire, selon les difficultés rencontrées en classe.

On y revoit b-p, b-d, m-n, f-v, t-d, c-g, s-z, j-ch avec des mots susceptibles d’induire des confusions comme joue/chou, boire/poire, glace/classe … Je me suis inspirée des phrases à copier dans le Cahier d’exercices Pilotis et je les présente en script et cursive afin de permettre à tous les élèves de les recopier dans leur cahier ou de les étudier en vue d’une dictée.

 

Apprendre à déchiffrer, oui… mais pas que !

Pilotis est une méthode efficace, claire et complète. J’utilise également toute la partie lecture-compréhension et production d’écrits, qui me permet aussi de faire beaucoup de langage oral dans le cadre de la compréhension explicite des textes lus. Cette partie lecture-compréhension est indispensable pour enrichir et compléter l’étude du code et l’étude de la langue présentées dans le manuel.

En septembre, je débuterai l’année scolaire en compréhension avec l’album Je suis une fille !, de Yasmeen Ismail. Vous trouverez sur mon blog des documents pour vous guider dans cette découverte littéraire sur le thème de l’égalité filles-garçons, en lien avec l’EMC : un article sur l’album Je suis une fille !, un autre sur le réseau littéraire de l’égalité filles-garçons.

N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez des informations sur mon travail autour des albums Pilotis !

Bonne rentrée 2021 !

Les images sont issues du manuel de code Pilotis 2019. Je ne partage pas ces fiches en version modifiable, ni ne transmets de fichiers d’images. Il est donc inutile de m’en faire la demande.

16 thoughts on “Fiches de lecture Pilotis 2019 : nouvelle version

  1. Merci beaucoup pour tout ce travail et ce partage.
    J’ai un problème à l’impressionnabilité peut-être que quelqu’un l’a rencontré également et aurait une solution. Quand je regarde l’aperçu tout est ok, mais une fois imprimé j’ai des images de la fiche qui se retrouvent sur un fond noir (la petite fille qui fait le signe, l’image du stylo, …) à la place d’un fond blanc.
    C’est moins joli et incohérent puisque pas sur toutes les images. Je trouve ça dérangeant pour les enfants.
    Mais je ne sais pas de quoi vient le problème ??

    1. Désolée mais je ne connais pas l’origine de ce problème. Par contre, je serais curieuse de savoir si d’autres visiteurs du blog l’ont rencontré !

    2. Bonjour Alexandra,

      Je rencontre le même souci sur différentes ressources au format PDF (celles du Chat Noir, mais aussi d’autres sites).

      J’utilise un MAC et je pense que dans Aperçu, il ne prend pas en compte l’aplatissement du PDF (c’est-à-dire la transparence du fond d’une image). Bref, je n’ai pas trouvé de solution, donc lorsque cela m’arrive, j’imprime depuis un PC et cela fonctionne mieux.

      Et encore merci Chat Noir pour tout ce que tu nous partages!

      Emmanuel

  2. Bonjour
    J’utilise souvent la partie tableau pour la lecture des syllabes

    L’autre partie plus rarement car les élèves emmènent le livre à la maison

    1. Un grand merci pour tout ce travail qui nous est d’une grande aide au quotidien. J’utilise vos fiches mais également vos différents ateliers, mots de la semaine… Bravo 👏🏽👏🏽👏🏽!

  3. Merci beaucoup pour tout ce travail ! J’ai découvert Pilotis et le blog de chat noir grâce à ma collègue de CP, il y a deux ans… et voilà je l’ai adopté ! Cette année j’ai des CP-CE1 et j’aurai besoin pour 1 ou 2 élèves plus en difficulté des fiches de lecture en texte dys (coloré). savez-vous si quelqu’un l’a déjà fait ? Sinon je vais m’y mettre… Encore merci !

  4. Bonjour ! Juste pour dire que ton blog est une réelle mine d’or. Je débute dans le métier et c’est ma première année en CP. J’utilise la méthode Pilotis en classe. Merci pour ton travail que tu partages ça m’aide vraiment au quotidien. Bonnes fêtes de fin d’année !

  5. Bonjour, merci pour tout ton travail qui m’a permis de débuter il y a 3 ans en CP. Je m’interroge sur la différenciation de la fiche de droite. En atelier, je fais colorier le son étudié dans les mots, les élèves surlignent les mots repères. Pour certains j’ajoute les arcs syllabiques dans les petits textes. Aurais-tu les petits textes en version modifiable pour que je puisse les retravailler avec lirecouleur?
    Parfois je me demande si finalement les textes du manuel ne suffisent pas pour mes petits lecteurs. Que fais-tu avec tes élèves un peu plus fragiles? Tu leur donnes la page de droite tel quel?
    Merci d’avance pour ta réponse.

    1. Bonjour,
      Avec les élèves fragiles, je propose aussi les fiches de lecture un jour sur deux. Ils lisent en petit groupe en APC ou individuellement en classe. On surligne le graphème étudié. Parfois j’ajoute les arcs syllabiques.
      À ce stade de l’année, je pense qu’il est bon de varier les textes à déchiffrer.

  6. bonjour,
    tout d’abord un ENORME merci pour le partage de toutes ces ressources.
    Nous avons adopté Pilotis depuis septembre dernier sur les 3 classes de CP de l’école.

    Personnellement, pour des raisons de santé je n’ai pas fait la première partie de l’année, la plus fastidieuse il est vrai, mais je suis emballée par cette méthode. J’apprécie notamment le travail sur le lexique et l’apport des petits albums.
    J’apprécie aussi tes fiches de sons, et à l’heure de passer les commandes de papeterie pour la rentrée prochaine je me questionne : est ce que tu les ranges dans un porte-vues ?

    En 2020 après le traumatisme de l’école à la maison, avec ma précédente méthode de lecture j’avais imprimé et relié à l’avance les fiches de sons et on a donné un « fichier » par trimestre. Mais c’était assez fragile, et pas très modulable. Mes collègues les collent dans un cahier ce que je voudrais éviter .

    1. Bonjour et merci de suivre mon blog !
      Jusqu’à présent, je faisais coller chaque leçon dans un petit cahier. J’utilisais deux cahiers de 48 pages dans l’année.
      À la prochaine rentrée, j’ai l’intention de ranger ces fiches dans un porte-vues de 60 vues. Tu trouveras ici les pages de présentation de mon porte-vues de lecture : https://leblogdechatnoir.fr/pages-de-garde-des-cahiers/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.