La planète des Alphas

On ne présente plus La planète des Alphas, la méthode de lecture conçue par Claude Huguenin et Olivier Dubois, disponible chez Récréalire. Je l’utilise dès la rentrée dans ma classe de CP car, sous des aspects ludiques, elle est très efficace pour aider les enfants à comprendre le code alphabétique.

Selon moi, le matériel à acquérir en priorité est :

– Le livre des Alphas « Apprendre à lire avec plaisir », comprenant l’album, le livret du conte, le CD, le DVD de l’histoire et un grand poster ;

– L’album La transformation des Alphas qui permet de faire le lien entre les différentes écritures des lettres (script et cursive) ;

– Le Loto des Alphas et les deux recueils de textes, très utiles en A.P.C. ou en ateliers de lecture.

Et si vous souhaitez vous lancer pour l’année dans cette méthode, le livre du maître et son fichier me paraissent indispensables.

J’utilise cette méthode depuis sa création et, à chaque rentrée des classes, lorsque mes élèves découvrent l’histoire de cette planète, je suis toujours étonnée par l’intérêt qu’elle suscite chez tous les enfants. La période 1 est consacrée aux Alphas voyelles et consonnes longues, la période 2 aux consonnes courtes, les périodes suivantes aux graphèmes complexes.

Après la découverte de l’album et des personnages, chaque matin, nous manipulons les lettres mobiles grâce aux activités proposées dans le guide pédagogique.

Puis, tout au long de l’année, en A.P.C., les petits groupes d’élèves reprennent les activités de manipulation à l’aide des cartes mobiles, jouent au Loto des Alphas et découvrent les histoires des Recueils de textes 1 et 2, qui les amusent toujours beaucoup. Je les encourage à savoir les lire oralement car, ensuite, ils ont pour mission de les faire découvrir à l’ensemble de la classe !

Cette méthode est pour moi un complément très attractif de mon manuel de code. C’est pourquoi j’ai mis en place une programmation en 7 jours afin de découvrir rapidement l’histoire et ses personnages et d’utiliser l’attrait qu’ils suscitent pour soutenir mes élèves dans la découverte du code alphabétique.

J’ai accompagné cette programmation d’un petit cahier d’exercices pour avoir quelques traces écrites mais celui-ci ne me semble pas indispensable car je pense qu’il vaut mieux manipuler les petits personnages ou des cartes mobiles les représentant.

 

 

Cette année, je compte changer mon organisation habituelle. D’habitude, je proposais cette programmation sur 7 jours à toute ma classe, et parallèlement je commençais l’étude du code dans Pilotis. A la rentrée, j’ai l’intention d’aborder les Alphas dans le cadre des activités pédagogiques complémentaires.

Je vous invite à aller sur le blog de Sanleane pour télécharger les cartes mobiles ainsi que de nombreux autres outils : Pour débuter l’année avec les Alphas.

5 pensées sur “La planète des Alphas

  • 20 août 2018 à 20:44
    Permalink

    Bonjour Chat noir ! Un immense MERCI pour tout ce partage ! Après de nombreuses années en maternelle, j’aurai à la rentré des GS/CP. J’ai choisi Pilotis comme méthode de lecture, et dans la classe il y a déjà du matériel des Alphas. Est-ce que tu commences l’étude du code avec Pilotis la 3ème semaine de classe, après 2 semaines avec les alphas ? ou est -ce que tu associes les deux dès la rentrée ? J’ai peur d’être en retard après sur la programmation de Pilotis… et de ne pas réussir à tout finir en fin d’année… Merci d’avance pour tes réponses !

    Répondre
    • 20 août 2018 à 21:20
      Permalink

      Bonjour Sylvie, je viens de préciser ma démarche dans l’article : cette année, j’utiliserai les Alphas en APC uniquement, avec un petit groupe d’enfants qui n’aura pas du tout acquis le principe alphabétique. Je pense évaluer mes élèves assez rapidement, il y aura probablement encore des évaluations nationales en CP, ou bien je ferai un rapide test en lecture.
      Les autres années, je proposais les Alphas à toute la classe dès la rentrée et, en même temps, je commençais Pilotis, ce qui faisait beaucoup de travail sur le code. Or, même si les enfants les plus à l’aise adorent l’histoire des Alphas, il faut bien reconnaître que certains n’en ont pas du tout besoin puisqu’ils ont déjà compris comment fonctionne le code alphabétique.
      Je préfère donc consacrer plus de temps à cette méthode mais avec des enfants qui en auront vraiment besoin. Je précise que je vais avoir un CP à fort effectif.

      Répondre
  • 20 juillet 2019 à 17:07
    Permalink

    Bonjour 🙂
    Je compte utiliser la nouvelle version de Pilotis à la rentrée, et j’en suis ravie ceci-dit en passant !!
    Seulement je me retrouve face à un dilemme … Habituellement je présentais les alphas la première semaine en classe entière, avec le travail si bien connu partagé par nos collègues, et ça marchait très bien !! En parallèle, je commençais à présenter le manuel de lecture le 3e jour.
    Là je viens de voir qu’avec la programmation Pilotis, je vais devoir faire deux graphèmes voyelles chaque jour la première semaine avant de pouvoir prendre un rythme de croisière normal d’un graphème tous les deux jours avec l’arrivée des consonnes.
    Du coup j’hésite beaucoup à laisser les alphas à la rentrée et les réserve seulement pour les APC comme toi, mais ça m’embête un peu ! Je m’étais bien habituée à ce petit rituel et les élèves appréciaient beaucoup également …

    Peux-tu nous faire un retour d’expérience de cette année « sans les alphas », utilisés seulement en APC ?

    Merci d’avance pour tes précieux conseils, je suis ton travail depuis quelques années et c’est toujours très enrichissant dans ma pratique de classe !

    Bonnes vacances,
    Sybilhe

    Répondre
    • 21 juillet 2019 à 12:14
      Permalink

      Bonjour,
      Je présente toujours l’histoire des Alphas à toute ma classe, durant la première semaine d’école. On écoute l’histoire, on regarde aussi la vidéo, on apprend le nom des premiers Alphas voyelles et consonnes longues, tous ensemble et les enfants adorent ! Parallèlement, je commence l’étude du code avec Pilotis dès la rentrée.
      Une petite remarque, avec le nouveau Pilotis, il n’y a pas deux graphèmes voyelles à étudier par jour, mais un seul par jour. Puis deux par semaine lorsqu’on étudie les graphèmes consonnes longues.
      En APC, je mets en place les jeux prévus dans la méthode et je revois aussi la compréhension de l’histoire.

      Répondre
  • 25 août 2019 à 18:42
    Permalink

    Un grand merci Chat Noir pour tous ces précieux documents. J’ai commencé en CP l’année dernière (après 17 ans de CM) et je consultais régulièrement ton site. J’y reviens avec plaisir car tes docs sont de qualité. Merci pour ce partage, c’est vraiment chouette.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares