Un monde d’ours

Vous le savez maintenant, rien ne me fait plus plaisir que de partager ma passion des livres !

J’ai fait, cette année, davantage de recherches sur le thème de l’ours et j’espère que ma sélection vous donnera envie de découvrir tous ces titres avec vos élèves à l’occasion de la lecture, en période 2, de notre album documentaire L’ours.

Un documentaire passionnant

Grâce à la collection Pilotis, j’ai proposé à mes élèves la lecture d’un documentaire dès la période 2 du CP, ce que je n’aurais jamais osé faire a priori ! Je me suis aperçue que ce thème passionnait les jeunes enfants et qu’il les motivait beaucoup pour découvrir les textes courts et simples écrits par Delphine Tendron pour légender les superbes photographies de l’album documentaire.

Mais pour rassurer mes élèves sur leurs capacités à lire cet album, j’ai décidé de commencer par leur faire écrire, en dictée à l’adulte, les légendes de grandes photos issues d’un calendrier.

Vous pourrez retrouver, dans l’article sur L’ours, toutes mes propositions de travail autour de ce documentaire qui nous permet d’étudier la vie de l’ours aux quatre saisons.

 Tout un monde d’ours à travers les albums

Albums ours 13

Je vous présente tout d’abord deux albums des éditions Circonflexe : Petit-arbre veut grandir est illustré par Coralie Saudo dont nous avons fait la connaissance avec Qui a peur de quoi ? Vous retrouverez avec plaisir ses illustrations très originales. L’histoire nous emmène à travers les saisons dans la vie d’un petit arbre très pressé de grandir et de devenir utile aux animaux de la forêt. Une histoire charmante qui colle parfaitement à notre thème des quatre saisons.

Merci à Nanie, une fidèle lectrice du blog,  qui m’a fait connaître Les quatre saisons d’un ours, un album paru aux éditions Circonflexe, aux magnifiques illustrations et dont le texte s’apparente à un documentaire. Je pense qu’il sera le premier parmi nos lectures offertes cette année car il permet de s’initier au lexique dont nous aurons besoin pour lire et comprendre notre documentaire Pilotis : le vocabulaire sur le thème des 4 saisons et de la vie de l’ours !

Tout comme le loup, l’ours est un animal qui hante la mémoire des hommes depuis la nuit des temps. Il faisait déjà partie des légendes grecques puisqu’il est à l’origine des constellations que Zeus nomma La Grande Ourse et La Petite Ourse. L’ours est un personnage animal très anthropomorphe : il se tient debout, il est omnivore et la femelle ourse allaite ses petits oursons dans la même position que la femme.

Albums ours 5

Plus tard, la naissance du « Teddy Bear » chez les Roosevelt fera de l’ours en peluche le meilleur compagnon de l’enfant, il change alors de classe d’âge et devient un enfant lui aussi, objet transitionnel entre le monde imaginaire et le monde réel.

Le dilemme de l’ours réside dans sa double nature animale et humaine et, avec de nombreux contes, comme Michka, nous retrouverons ce questionnement.

Nous partirons certainement de ce que les enfants connaissent le mieux : cet « objet transitionnel » si rassurant et si familier. Michka et Mitch sont deux ours en peluche qui tentent d’explorer le monde des humains puisqu’ils sont rendus « vivants » et qu’ils hésitent entre leur nature de jouets et la liberté.

Dans Y a-t-il des ours en Afrique ? l’ours en peluche représente un animal totalement inconnu en Afrique et cet album peut introduire une découverte de l’Atlas des animaux.

Albums ours 14

Le voyage de Plume est une très belle histoire qui nous emmènera du Pôle Nord jusqu’en Afrique, à la découverte de paysages étonnants et d’étranges animaux ! Bien sûr, tout le monde admirera les superbes illustrations de l’auteur Hans de Beer et c’est un album qui conviendra parfaitement à un projet Tour du monde.

Ce soir, c’est le grand carnaval de la forêt. Petit ours veut se déguiser en Boucle d’ours mais ses parents refusent qu’ils se déguisent en f… Le mot « fille » n’est pas prononcé mais on lui propose un déguisement d’ogre, de chevalier, de petit cochon,… et rien n’y fait, Petit ours se déguisera en Boucle d’ours ! J’ai tout de suite adoré cet album plein d’humour qui pourra servir de base à un petit débat philo : Etre une fille ou un garçon, est-ce que c’est pareil ?

Albums ours 1Boucle d’Or est l’un des contes les plus connus des enfants, il s’adresse aux plus petits pour les aider à structurer un monde patriarcal où le papa, la maman et l’enfant tiennent chacun leur rôle respectif de « grand », « moyen » et « petit ». Puis il les aide à dépasser cet ordre établi et à se rebeller pour se construire, quand la petite fille aux boucles d’or s’introduit par mégarde dans cet univers si bien ordonné pour casser des chaises, renverser des bols et chambouler des lits ! N’est-ce pas le rôle de l’enfant que de remettre en cause l’ordre établi par les anciens ?

Dans La revanche des trois ours, une suite originale et une fin surprenante nous sont offertes. A la fin du CP, la série des Sept ours nains d’Emile Bravo sera proposée au rallye lecture, c’est en effet une lecture difficile car truffée de références culturelles à nos contes traditionnels.Albums ours 2

J’adore A petits Petons, cette collection de contes chez Didier Jeunesse qui renoue avec la tradition orale par un choix de contes à dire, redire et répéter tous en chœur. On y trouve Ours qui lit, mais aussi Les deux oursons et La moufle. Ces albums sont superbement illustrés par des collages de matériaux divers. Les histoires de randonnée permettent aux enfants de participer oralement au récit dès qu’ils en ont compris la structure répétitive : écouter et dire est un jeu et un plaisir.

Dans Ours qui lit, Ours lit tranquillement la liste des animaux qu’il va manger cet automne. Mais ceux-ci le dérangent en lui demandant ce qu’il lit. Ils se font dévorer tour à tour jusqu’à ce que Lapin, « poil aux mains », arrive et propose tout bêtement de se faire rayer de la liste… « Ah ! Lire, tranquille, enfin ! »

Albums ours 4En production d’écrits, cette lecture peut donner l’occasion de travailler sur la liste, tout comme l’album Calinours va faire les courses, pour les plus petits.

L’ours est l’un des personnages récurrents de tous ces contes de randonnée si agréables à partager et à conter ! On le retrouve dans Le Bonnet Rouge, Toc toc toc et Le P’tit Bonhomme des Bois, un album qui offre une originale lecture de symboles puisque chaque personnage est représenté en bas de page par un logo tout simple à reproduire par les petits. On pourra donc jouer à remettre en ordre les personnages selon leur ordre d’apparition à l’aide de ces symboles.

Albums ours 6

Le dilemme de l’ours anthropomorphe semble ici résolu puisque l’ours est tout à fait humain dans ces trois beaux contes ! L’ours qui avait une épée est une fable écologique où il se conduit vraiment en humain puisqu’il détruit son environnement naturel, tout en accusant les autres animaux de le faire… une fable qui se termine par une salutaire prise de conscience !

Ernest et Célestine sont de vieux compagnons mais le charme de ces dessins à l’aquarelle opère toujours et Noël est vraiment Noël dans ce beau moment de partage. Capable d’amitié et de fidélité dans Igor et Natacha, l’ours Igor devient le meilleur ami de la petite fille qui fera tout pour lui rendre sa liberté perdue.

Ours brun et ours blanc

Albums ours 7

Après avoir exploré l’univers anthropomorphe de l’ours, nous nous informerons sur sa vie animale à l’aide des nombreux albums documentaires parus à son sujet. Terre des ours, le DVD sorti cette année, fera bien sûr partie de notre sélection, ainsi que L’ours de Jean-Jacques Annaud et Grizzly, des studios Disney, qui sort début novembre sur nos écrans !

Albums ours 3

L’ours polaire est un élément essentiel de la culture Inuit. Avec Nook sur la Banquise, qui fait partie de la collection Contes des 5 continents chez Nathan et qui est accompagné d’un CD, l’ourse revêt un rôle protecteur et initiatique.

L’ours dans les arts et en anglais

Albums ours 10

Après le légendaire « l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours… », voici L’ours qui a vu l’homme qui a vu l’art, un album parfait pour faire le lien avec les arts visuels en période 2 : on y croise les œuvres de Monet, Klimt, Picasso, Malevich, Matisse et Warhol. Et, tout comme dans Les Tableaux de Marcel, l’ours prend la place des humains dans les portraits choisis.

Albums ours 9

Depuis The Very Hungry Caterpillar, nos cours d’anglais ne peuvent plus se passer des albums d’Eric Carle qui ont tous un objectif pédagogique : avec Brown Bear, Brown Bear, what do you see ? on aborde les couleurs, tandis qu’avec Polar Bear, Polar Bear, what do you hear ? ce sont les animaux et leurs cris. 

Dernières parutions à découvrir

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire part de mes derniers coups de cœur !

Sorti dernièrement en librairie chez Actes-sud-junior, Un ours of course, est un conte musical accompagné d’un CD, qui me rappelle beaucoup l’univers de Vincent Malone dans Le petit Chaperon de ta couleur.

Un ours solitaire décide de se marier. Mais il lui faut tout d’abord assumer son identité d’ours car tous les animaux de la forêt lui affirment en chantant qu’« un ours, c’est méchant, un ours c’est dangereux, ça tue les petits enfants et ça les mange en pot-au-feu ! ». Il se demande alors s’il doit vraiment endosser, à contrecœur, ce rôle d’ours méchant pour trouver une compagne. Ce livre-CD drôle et tendre, autour de la question de l’identité, fait dorénavant partie de nos plus jolis contes à écouter et à chanter en classe.

Paru en janvier 2016, L’ours qui jouait du piano est une très belle histoire qui donne à réfléchir, une fois encore, sur notre monde d’Homme…

Ce matin-là, dans sa forêt, l’Ours découvre une chose étrange… Il s’en approche et pose sa grosse patte dessus. VLOOOONK ! Terrifié, l’Ours s’enfuit. Mais le lendemain, il revient. Et jour après jour, mois après mois, il apprivoise cette chose étrange et il en tire des sons enchantés. Tous les ours de la forêt viennent l’écouter. Et puis un soir arrivent deux nouveaux spectateurs : une petite fille et son papa. Stupéfaits, ils découvrent cet ours pianiste au milieu de la forêt et lui proposent de l’emmener en ville. L’Ours accepte de partir à l’aventure !

Cet ours pianiste découvrira la célébrité puis la gloire qui vont l’éloigner de sa forêt, de ses amis et de ses valeurs… Saura-t-il les retrouver ?…

Paru tout récemment, Un ours, des ours, un magnifique album !

Revenir sur notre parcours littéraire

En fin de période, j’ai proposé à ma classe ce retour sur nos lectures offertes en période 2, d’après une idée d’Elau… à l’école du bord du monde.

Mes élèves apprécient toujours de parler des histoires entendues et de se remémorer ces albums. Je leur demande d’en choisir un et d’expliquer oralement pourquoi il le préfère aux autres. Et ils font tous des choix très personnels qu’ils savent bien expliquer. J’aime beaucoup ce moment d’échange où je sens que l’apport qui leur est fait à travers toutes ces lectures quotidiennes est de la première importance pour construire à la fois une culture de l’écrit mais aussi un sens critique.

Un monde d'ours

J’espère que ce tour d’horizon des albums ou documents sur l’ours vous aura donné envie d’explorer un univers de douceur et de violence, si riche et si proche de celui des Hommes.

11 pensées sur “Un monde d’ours

  • 13 août 2016 à 9 h 47 min
    Permalink

    Bravo Chat Noir pour ton blog et la qualité de tout ce que tu partages ! Je n’utilise pas les mêmes manuels que toi mais je trouve toujours des super idées ici… 🙂

    Répondre
    • 13 août 2016 à 10 h 47 min
      Permalink

      Merci pour ton message ! Le thème de l’ours est très intéressant et on peut l’exploiter de façon interdisciplinaire. J’avoue que je commence à avoir chez moi une sacrée collection d’albums sur l’ours. Peut-être un hommage à mon gros nounours de l’enfance ?

      Répondre
  • 15 août 2016 à 11 h 32 min
    Permalink

    Depuis 2 ans que je pratique pilotis, j’adore aborder ce documentaire, cela marche à tous les coups, et du coup on peu aborder la carte d’identité de l’animal. En 2è période finalement cela fonctionne très bien ! Ta sélection d’albums rejoint ce que je propose à mes élèves comme la moufle, ou Igor et Natacha …Le thème de l’ours comme celui du loup est très porteur avec les cp.Je ne regrette pas de rempiler une 3è année avec cette série.

    Répondre
  • 20 août 2016 à 9 h 11 min
    Permalink

    Cet article est une vraie mine d’o(u)r(s) ! Je voulais juste signaler en bonne dijonnaise que je suis L’ours et la lune (Cécile Alix et Antoine Guillopé éd Elan vert)qui permet de faire connaissance avec notre sculpteur François Pompon. On peut l’utiliser entre autres pour travailler en arts visuels sur la sculpture et sur le style de l’illustrateur avec des compositions en noir et blanc.
    Il existe un dossier très intéressant sur cet album sur le site recreatisse.

    Répondre
    • 20 août 2016 à 9 h 59 min
      Permalink

      Merci beaucoup pour cette contribution ! Je connais ce titre mais je ne l’ai pas encore acquis. Alors, si je l’achète, j’en parlerai certainement ici car il semble que ce soit un très bel album en effet ! Encore des dépenses en vue…

      Répondre
    • 29 août 2016 à 13 h 03 min
      Permalink

      Merci ! Je connais bien cet album que j’utilisais il y a quelques années.

      Répondre
  • 21 octobre 2016 à 15 h 39 min
    Permalink

    Pour compléter ta liste de beaux albums sur l’ours, je viens de découvrir « Tout là haut » de Morgane de Cadier, magnifique.
    Et pour faire un lien en arts visuels, « L’ours et la lune », d’Antoine Guilloppé, un album d’ours inspiré de la sculpture Ours Blanc de François Pompon.
    A bientôt!

    Répondre
  • 21 octobre 2016 à 15 h 40 min
    Permalink

    Pardon, je viens de voir qu’il avait déjà été question de l’ours et la lune, cet été…

    Répondre
  • 3 mars 2017 à 23 h 38 min
    Permalink

    J’ai dévoré cet article et …. Whaou!!!! Il ravi totalement mon immense passion pour les albums de jeunesse (mon pêché mignon). Vous lisez tous ces albums en lecture offerte ou vous les exploitez pour la compréhension ? Proposeriez vous des documents d’exploitation? merci beaucoup

    Répondre
    • 4 mars 2017 à 9 h 17 min
      Permalink

      Merci beaucoup, Marie ! Comme j’utilise Pilotis et ses fichiers, je n’ai guère le temps d’exploiter ces albums à l’écrit. Nous en faisons une exploitation orale la plupart du temps : lecture offerte puis comparaisons entre albums, personnages, … On peut noter toutes les infos dans un tableau ou sur une affiche à conserver dans le coin lecture de la classe.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *