Bien écrire et aimer écrire

Avec son titre directement inspiré du fameux Bien lire et aimer lire de Clotilde Silvestre de Sacy, nul doute que Bien écrire et aimer écrire, de Laurence Pierson, paru récemment chez MDI, deviendra lui aussi une référence pour de nombreux enseignants et formateurs.

J’ai attendu les vacances pour ouvrir et lire ce petit manuel sur l’écriture, domaine fondamental parmi les apprentissages de l’école primaire pour lequel, comme le souligne très justement l’auteure, Laurence Pierson, les professeurs ne sont malheureusement plus formés depuis des années.

J’ai découvert un manuel simple, clair, complet et concis, que je vous recommande vivement de lire, que vous débutiez ou non, et de garder près de vous pour vous y référer de la maternelle au cycle 3.

Sa méthode s’appuie sur quatre grands principes :

  • Ne s’appuyer que sur ce qui a été appris en classe pour ne pas renforcer les inégalités et pour « créer du nous » ;
  • Partir du geste pour aller vers la trace et se baser sur un apprentissage kinesthésique ;
  • Toujours lier écriture et lecture et « construire sa voix intérieure » pour lire ce que l’on écrit ;
  • Tenir compte des cas particuliers.

Laurence Pierson nous donne ensuite des conseils concrets, pratiques qui répondent à nos questions les plus courantes sur le sujet :

  • Comment bien s’installer pour écrire ?
  • Quelle place pour le dessin et le coloriage ?
  • Comment sont formées nos lettres ?
  • Que faire avant l’écriture, en PS et MS ?
  • Les débuts de l’écriture, que faire en GS ?
  • Que faire au CP ?
  • Comment écrire les majuscules ?
  • Que faire au CE1 et au-delà ?
  • Vers une écriture fluide

Parmi les 12 chapitres proposés, j’ai particulièrement apprécié celui sur la formation des lettres – petit rappel indispensable -, puis le dessin et le coloriage et sa place dans nos classes de GS et CP,  mais aussi le chapitre sur la GS, car je pense m’y référer souvent en début de CP pour repartir sur de bonnes bases et « créer du nous » avec un groupe d’enfants qui ne viennent pas des mêmes classes ni de la même école.

Mes cahiers d’écriture de Laurence Pierson chez MDI

Dans ce manuel très accessible et agréable à parcourir, de nombreux exemples concrets sont donnés et illustrés, des QR codes donnent accès à des sites, des vidéos ou des articles, et l’auteure nous aide à mettre facilement en place sa pédagogie grâce à Mes cahiers d’écriture, la collection parue chez MDI.

J’ai déjà eu l’occasion d’essayer durant deux années le cahier destiné au CP dont voici quelques extraits :

Avant d’écrire : la gym des doigts

Des double-pages consacrées à l’étude de deux lettres par familles de formes

Dans ces cahiers, c’est la police Belle Allure de Jean Boyault qui a été choisie, elle simplifie le geste d’écriture en évitant les boucles du r et du b. Parmi ses atouts, on note aussi : le “e” non cassé, les bonnes liaisons entre les lettres, une police aérée, les majuscules bâtons ou cursives au choix.

La page de gauche permet aux enfants de s’entraîner sur le geste d’écriture, celle de droite propose des mots à copier ainsi que des exercices de lecture-écriture et une frise, le lien lecture-écriture étant l’une des priorités à mettre en place dès la GS. La mise en page de ces cahiers est aérée et agréable, le petit format facile à positionner sur le bureau de l’élève.

C’est la réglure Seyes 3 mm qui est adoptée en début de CP : ce cahier sera mis en place de la rentrée aux vacances de Noël, puis c’est le cahier CP-CE1 qui peut être commencé dès janvier avec sa réglure 2,5 mm. Il reprend la même progression par familles de formes, et propose des exercices de copie, et de lecture-écriture un peu plus complexes mais toujours bien adaptés.

Laurence Pierson est graphopédagogue et formatrice en écriture-lecture. Elle a enseigné en école primaire pendant près de 20 ans. Elle est aussi l’auteure du site Ecriture Paris.

 

9 pensées sur “Bien écrire et aimer écrire

  • 14 juillet 2020 à 09:14
    Permalink

    J’ai eu Mme Pierson en animation pédagogique deux fois. Elle est super ! On peut se lancer dans ses cahiers d’écritures les yeux fermés. J’avais oublié qu’elle devait sortir ce livre, merci pour le rappel.
    Au passage merci aussi pour tout ton travail et ton partage !

    Répondre
    • 14 juillet 2020 à 21:00
      Permalink

      Merci beaucoup pour tes explications bien utiles

      Répondre
  • 14 juillet 2020 à 14:00
    Permalink

    Merci beaucoup Chat Noir pour cette recension si élogieuse, et merci Didounette89 pour le retour positif sur les animations pédagogiques !
    Ça fait vraiment chaud au cœur.

    Répondre
    • 14 juillet 2020 à 17:03
      Permalink

      Avec plaisir ! J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce manuel et je le crois réellement très utile pour nos collègues du primaire.

      Répondre
  • 16 juillet 2020 à 13:58
    Permalink

    Bonjour,
    A chaque nouvelle préparation de rentrée, je me pose la même question : dois-je apprendre à mes élèves à écrire les lettres en suivant ma progression d’apprentissage des sons (méthode Pilotis) ou dois-je les leur apprendre en suivant une progression basée sur les gestes ?

    Il y a 2 ans, j’ai essayé de faire les deux en même temps, mais cela me prenait trop de temps : je voyais par exemple la lettre a et la lettre e la même journée. Depuis deux ans, je suis ma progression de sons. Par exemple lorsque nous voyons le phonème a, nous apprenons en même temps à écrire le graphème a (j’en profite alors -rapidement- pour leur montrer que d’autres lettres se forment de la même manière, le o, le d…).

    Est-ce que tu pourrais m’expliquer comment tu fais ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    • 16 juillet 2020 à 18:07
      Permalink

      Il y a deux ans, j’ai commandé les cahiers de Laurence Pierson. Les enfants s’entraînaient à écrire le graphème en étude du code sur l’ardoise le matin, et faisaient la séance d’écriture sur le cahier MDI l’après-midi, avec un autre graphème.
      L’an dernier, j’ai suivi la progression de code pour l’écriture, d’ailleurs ma programmation a été publiée ici : https://leblogdechatnoir.fr/programmation-en-ecriture-2019-2020/
      J’ai trouvé qu’il était plus cohérent de suivre l’étude du code et que cela renforçait nettement les apprentissages en lecture.
      Après avoir lu Bien écrire et aimer écrire de Laurence Pierson, j’ai décidé de commencer l’année par un rappel des formes vues en GS : la boucle, la pointe, le rond, les ponts. Puis d’enchaîner sur les lettres apprises en étude du code à commencer par les voyelles. A Noël, nous aurons vu toutes les lettres en suivant la progression de code. Et à partir de janvier, je suivrai Mes cahiers d’écriture CP-CE1, pour revoir les lettres par familles de formes. De cette façon, mes élèves auront appris deux fois toutes les lettres : une fois en suivant la progression de code, une autre fois par familles de formes.

      Répondre
      • 4 août 2020 à 17:01
        Permalink

        Livre commandé, j’ai hâte de le recevoir. Quand je suis arrivée en CP, bien que PE spécialisée, c’est dans cet apprentissage que je me suis sentie le plus démunie. J’ai comme toi les petits livrets et j’ai acheté pendant le confinement celui de GS pour mon fils. Combien de temps penses – tu passer sur le rappel des formes vues en GS? Je pense en faire de même et travailler en même temps le réparge dans le cahier : carreau, ligne, interligne.
        Je ne sais pas si tu l’avais vu mais L. Pierson a écrit un article très intéressant sur l’adéquation entre la progression en écriture et en lecture. https://ecritureparis.fr/pour-les-enseignants/articles/45-liaison-lecture-ecriture-la-quadrature-du-cercle

        Répondre
        • 4 août 2020 à 17:09
          Permalink

          J’ai déjà lu cet article mais merci pour le rappel !

          Répondre
  • 28 juillet 2020 à 11:05
    Permalink

    Bonjour Chat Noir,
    J’avais laissé un commentaire te questionnant à ce sujet dans la rubrique programmation en écriture (comment lier progression L.Pierson et entrée graphémique associée à l’encodage avec Pilotis) et tu réponds parfaitement à mes questions ici… Je vais sans doute m’inspirer de ta proposition faite en commentaire ci-dessus. En même temps je ne sais pas ce que mes nouveaux CP auront vraiment gardé des gestes graphiques suite au confinement, à cet égard le progression de L.Pierson peut rester très judicieuse…Ah que d’hésitations ça m’énerve…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares