La CPB fait sa rentrée avec Le Petit Chaperon des écoles

La Communauté des Profs Blogueurs fait sa rentrée et vous arrivez probablement du blog de Pépins et Citrons :

Je vous présente à mon tour l’album que j’ai choisi pour débuter l’année de lecture compréhension avec mes élèves. Il parle de l’un de nos personnages de contes favori, le Petit Chaperon rouge, et du thème de l’entrée à la grande école, de l’envie d’apprendre et de découvrir. A la croisée des chemins, une jolie découverte aux éditions Lire c’est partir ! Plusieurs héros de contes très connus le traversent de façon humoristique et pleine de sens ! A mon avis, un album idéal pour débuter en CP.

Dans un article sur mon organisation en période 1, je vous ai déjà parlé de cet album offert aux élèves de mon CP avant les vacances d’été : cet album traite, sur un mode humoristique, de la peur d’entrer à la grande école et fait référence à nos contes traditionnels les plus connus. Étudié en lecture offerte, il me permettra de commencer l’année en redécouvrant ces héros de contes ainsi que des parodies célèbres comme Mademoiselle Sauve-qui-peut ou Chapeau rond rouge. C’est une récente publication des éditions Lire c’est partir et cet album ne coûte que 0,80 €.

Voici une progression des séances que j’ai prévu de mettre en place dès lundi, à raison de deux séances par semaine :

Progression des séances

En amont, j’ai fait une lecture offerte du conte Le Petit Chaperon rouge (collection Les petits Cailloux, Nathan). 

La première séance est consacrée à la découverte de l’objet livre et de sa couverture. On y repère les informations utiles : le titre, l’auteur (à distinguer de l’illustrateur), l’illustration et l’éditeur. Puis on observe l’illustration pour y chercher les personnages des contes les plus connus et on se questionne : où sont-ils ? Quels sont les indices qui montrent qu’ils sortent de l’école ? (fiche exercice n° 1).

La deuxième séance est consacrée à la découverte des personnages de l’histoire mais aussi à la notion de parodie. On reconnaît les personnages de l’album qui a été feuilleté auparavant,  puis on repère, parmi eux, ceux du conte d’origine. Enfin, on compare deux illustrations : on énonce les indices qui montrent que cet album est une parodie humoristique du Petit Chaperon rouge (fiche exercice n° 2).

Les séances 3 et 4 sont consacrées au début de l’histoire, jusqu’à la page 5. Le Petit Chaperon rouge y explique pourquoi il préfère se promener dans la forêt des contes plutôt qu’aller à l’école. J’ai fait, sur les quelques jours qui précèdent, la lecture offerte de célèbres parodies où le loup se montre « marrant et navrant » pour que les élèves comprennent à quoi l’héroïne fait référence dans ces premières pages :  Chapeau rond rouge, Mademoiselle Sauve-qui-peut, Oh là là ! (fiches exercices n° 3-4).

L’étude des séances 5 et 6 débute par un rappel de récit : on peut, pour conclure chaque séance, écrire un court résumé de l’épisode lu qui sera relu afin d’introduire la séance suivante. Puis je fais la lecture offerte des pages 6 à 12 de l’album où l’héroïne rencontre Boucle d’Or et Cendrillon. On commence à comprendre la construction de l’histoire : le Petit Chaperon rouge va visiter nos héros de contes et, chaque fois, découvrir que leur vie n’est pas celle dont il rêve. La maison des trois ours est en désordre et le carrosse de Cendrillon redevient citrouille à minuit. Bien sûr, c’est l’occasion de redécouvrir ces deux contes mais aussi l’album intitulé La revanche des trois ours où les ours veulent se venger de Boucle d’Or et se trompent de maison (fiches exercices n° 5 et 6).

Les séances 7 et 8 sont consacrées aux deux personnages féminins Blanche-Neige et La Belle au bois dormant avec la lecture offerte des pages 13 à 19. Là encore, notre Petit Chaperon rouge va fuir en découvrant que leur vie n’a rien d’enviable : Blanche-Neige doit faire le ménage des sept nains et on s’ennuie à mourir dans le château de la Belle endormie (fiches exercices n° 7 et 8).

Nous découvrons ensuite les pages 20 à 25 de l’album, où le Petit Chaperon rouge croise la route d’un Petit cochon puis de Pinocchio. Notre héroïne revient sur la précarité de la maison en paille du premier, tandis qu’avec Pinocchio, elle découvre qu’il ne fait pas bon vivre dans une baleine (fiches n° 9 et 10).

C’est la fin de l’histoire, l’épilogue. Finalement, la petite fille rencontre le loup. On revient alors sur l’image du loup des contes pour la comparer à ce nouveau loup qui aime la lecture, un peu comme dans Le loup conteur. Il n’est ni « marrant », ni « navrant », ni dévoreur d’enfant : ce loup est maître d’école et il invite notre héroïne à découvrir son école où tous les personnages de contes se retrouvent pour apprendre à lire joyeusement (fiches n° 11 et 12).

Pour approfondir la compréhension de l’album, je propose à ma classe de découvrir d’autres albums sur le thème « Pourquoi apprendre à lire ? ». Avec J’aime les livres, Le loup conteur, Tu lis où ? Le loup qui n’aimait pas lire, on recherchera la présence de rimes, les personnages de contes, le personnage d’un loup qui apprend à lire, d’un loup avec des lunettes rouges,.. tous les éléments qui peuvent être comparés avec ceux de notre album (fiche exercice n° 13).

Le Petit Chaperon rouge de Gustave Doré

Je terminerai par une séance d’arts plastiques sur les illustrations de contes de Gustave Doré qui représentent souvent le côté très sombre et effrayant de nos contes traditionnels. Les élèves pourront s’exprimer sur ces œuvres à partir du superbe diaporama de la Bibliothèque Nationale de France, dire ce qu’ils voient (reconnaître les contes), ce qu’ils ressentent (les émotions induites par ces illustrations) puis illustrer un conte de leur choix à leur manière (fiche exercice n° 14).

Pour prolonger, on peut encore découvrir d’autres types de textes : un poème, Le Petit Chaperon rouge de Maurice Bouchor, et une chanson, Quand les contes se mélangent d’Isabelle Aboulker.

Mes fiches d’exercices

J’ai créé ces exercices pour mes élèves à l’entrée au CP, c’est-à-dire pour des enfants non lecteurs. Ils ne comportent pas de mots à lire, mais seulement des images à comprendre et interpréter à l’oral avec l’aide de l’enseignant(e). C’est donc un travail de compréhension orale qui fait suite à la lecture offerte des contes auxquels il fait référence.

Bien sûr, avant de passer à l’écrit, je lève toutes les difficultés de compréhension par une lecture commentée du texte de l’album. Je questionne mes élèves à l’oral puis je leur demande de rédiger en dictée à l’adulte un petit résumé de l’extrait lu. Celui-ci nous sert de rappel de récit à la séance suivante.

Ces exercices écrits permettront également aux élèves de s’habituer à l’écoute des consignes (entoure, coche, souligne…) qui sont par ailleurs illustrées par les pictogrammes d’Orphéécole.

 

Où trouver ?

Le poème Le Petit Chaperon rouge de Maurice Bouchor : un article sur l’album Rouge !

Les pictogrammes des consignes chez Orphée : Lecture CP – les consignes

Les images séquentielles des contes : Midisegni.it

Les illustrations de contes de Gustave Doréhttp://expositions.bnf.fr/orsay-gustavedore/albums/contes/index.htm

Pour compléter l’étude du Petit Chaperon rouge à travers d’autres albums : un parcours littéraire Le Petit Chaperon rouge

Pour écrire un conte de randonnée avec les personnages de contes : Ecrire un conte de randonnée

Et pour la découverte des contes traditionnels, je m’appuie sur la lecture offerte des albums Nathan, dans la collection Les petits cailloux, qui offre une version simple et abordable de nos plus beaux contes.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir Le Petit Chaperon des écoles avec vos élèves : ce livre nous apprend à faire des liens entre les albums et les contes, déceler la parodie et l’humour, comprendre que lire est une découverte qui fait référence à toutes nos connaissances !…

Et maintenant, je vous invite à poursuivre votre balade de blog en blog avec la classe de Stylo rouge et crayon gris :

 

25 pensées sur “La CPB fait sa rentrée avec Le Petit Chaperon des écoles

  • 8 septembre 2018 à 18:23
    Permalink

    Je l’ai raconté en histoire offerte l’année dernière quand on a travaillé le petit chaperon rouge et les contes auparavant; ils avaient beaucoup aimé!
    Merci pour ta description de séance, ce sera peut-être pour l’année prochaine pour le coup pour moi!!

    Répondre
    • 8 septembre 2018 à 18:28
      Permalink

      Merci pour ta visite dodlod ! J’ai eu tellement de choses à faire que je le publie sans doute un peu tard, mais je ne commence son étude que lundi.

      Répondre
      • 9 septembre 2018 à 15:52
        Permalink

        ah non, c’était pas pour ça! je pars sur Pomelo en début d’année et c’est tout prêt!
        Je travaille sur le jardin cette année.

        Répondre
  • 9 septembre 2018 à 19:08
    Permalink

    Waouh ! Quel super travail ! Merci pour cette découverte et ce partage. J’ai vu qu’il y avait un film d’animation qui avait l’air sympa sur ce thème : « Un conte peut en cacher un autre ». Je ne sais pas si tu connais (je précise que je ne le connais pas mais j’ai vu une bande annonce qui donnait envie).
    https://www.youtube.com/watch?v=SHb6fNcG09I

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 11:48
    Permalink

    Ben mince, j’ai déjà fait la prog’ de littérature pour cette année !
    Merci black Cat, je garde sous le coude !

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 16:30
    Permalink

    Encore une jolie découverte ! On ne se lasse jamais du petit chaperon rouge, hein !

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 17:08
    Permalink

    Wouah ! quel travail ! remarquable !
    Bravo Chat noir !
    tes élèves ont bien de la chance d’avoir une enseignante si impliquée qui leur prépare toujours un travail aussi bien présenté, aussi « fourni » aussi particulier !
    Quel boulot ! bravo et merci pour le partage !

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 19:09
    Permalink

    Merci les collègues de la CPB pour vos petits messages très sympas ! 😉

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 21:13
    Permalink

    Ohhh ! Je voudrais tellement un CP à l’année pour tester tout ça ! J’adore. C’est très complet et très riche. Merci !

    Répondre
  • 15 septembre 2018 à 22:31
    Permalink

    J’ai vu ce livre justement Cette ap midi en consultant leur catalogue
    Je vais l ajouter à mon panier
    Merci pour la découverte
    Je continue ma ballade 😉

    Répondre
  • 16 septembre 2018 à 08:45
    Permalink

    Merci pour votre visite et bonne balade avec notre chère CPB !

    Répondre
  • 16 septembre 2018 à 11:10
    Permalink

    Superbe travail, comme d’habitude ! Dommage que nous n’ayons pas le même niveau de classe :p !

    Répondre
  • 16 septembre 2018 à 17:50
    Permalink

    Merci pour cette découverte et pour ton fabuleux travail ! Encore un livre que je vais ajouter à ma liste.

    Répondre
  • 16 septembre 2018 à 19:47
    Permalink

    Merci pour cette jolie découverte et pour tout ton partage autour de cet album ! Les instits de CP et leurs élèves vont se régaler grâce à toi .

    Répondre
  • 19 septembre 2018 à 18:14
    Permalink

    Merci… c’est un album super sympa que ma collègue a travaillé en GS…

    Répondre
  • 19 septembre 2018 à 18:57
    Permalink

    cet album a l’air sympa. Dommage que je n’ai pas de CP. J’en parle aux collègues

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 20:50
    Permalink

    Un petit coucou en passant.
    Dommage que je ne sois pas en CP…..
    Bon week-end

    Répondre
  • 22 septembre 2018 à 08:50
    Permalink

    Merci pour vos visites et commentaires, les collègues de la CPB ! 😉

    Répondre
  • 22 septembre 2018 à 19:04
    Permalink

    Je prends le temps de refaire le tour des blogs de notre opération de rentrée…

    Petit coucou en passant 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.