S’organiser en période 2 2018-2019

Voici mon organisation pour la période 2. Comme d’habitude, je vous propose mes progressions pour la période et mon emploi du temps. Celui-ci reste organisé sur 4,5 jours…

Mais avant de vous présenter la période 2, j’ai envie de faire un petit bilan des outils que j’ai utilisés pour la première fois cette année, comme Une histoire par jour et Mes cahiers d’écriture de Laurence Pierson.

L’album étudié en lecture offerte en période 1, Le Petit Chaperon des écoles, ne m’a pas tout à fait convaincue. Beaucoup trop de texte, un vocabulaire riche, des expressions, des références culturelles : cela faisait énormément de données à élucider et à expliciter pour mes jeunes élèves. Je ne pense pas proposer à nouveau ce type de texte en début d’année même s’il traite de la rentrée au CP ! J’ai vraiment pu comparer la motivation des enfants avec celle suscitée les années précédentes par l’album Qui a peur de quoi ? Et j’ai pu regretter mon choix, certaines après-midis où l’intérêt n’était pas au rendez-vous…

Concernant les séances de compréhension orale d’Une histoire par jour, je les mets en place aussi souvent que possible mais pas plus d’une ou deux fois par semaine.  Vous verrez d’ailleurs que je n’en suis encore qu’à l’étape 2 de la progression.

La difficulté, là encore, est de soutenir l’attention et la motivation des élèves, à partir de textes complexes et sans illustrations. Les jeunes enfants sont habitués à observer les images de l’album, elles complètent leur compréhension du texte, et pour les enfants parlant peu le français Une histoire par jour est très difficile d’accès. La méthode mérite d’être mise en place en demi-groupe classe pour permettre à tous les enfants de prendre la parole.

Mais il est évident que la démarche explicite de compréhension de textes est extrêmement intéressante et mérite d’être poursuivie toute l’année, quitte à ne découvrir qu’un ou deux textes par semaine, ce qui permettrait éventuellement aux enseignants de CE1 de poursuivre l’expérience, l’année suivante.

Enfin, je suis absolument enchantée de Mes cahiers d’écriture de Laurence Pierson ! Pour l’instant, je trouve ce petit cahier d’écriture parfait. J’ai débuté l’année tranquillement, en répétant chaque jour la gym des doigts, à l’aide des vidéos mises en ligne par les éditions MDI sur le site compagnon, les pages de préparation à l’écriture sont simples et efficaces. Nous découvrons chaque semaine deux leçons d’écriture, ce qui correspond à une page du cahier par jour. J’aime beaucoup les petits exercices de lecture « Je complète avec … (des lettres, des syllabes), Je copie et je dessine », ainsi que les frises en fin de leçon.

Je pense avoir terminé le premier cahier CP vers Noël puis enchaîner sur le cahier CP-CE1 à partir de janvier et je suis ravie d’avoir pu commander les deux cahiers pour mes élèves cette année. J’espère pouvoir faire de même l’an prochain, mais pas sûr…

En période 2, j’étudierai l’album documentaire L’ours, lié aussi aux saisons. Vous trouverez sur mon blog, un article consacré à cet album. Je commence par lire à mes élèves le très bel album Les quatre saisons d’un ours, qui nous permet d’aborder ce thème et son lexique. Et, pour parler des saisons, il existe de nombreuses références, mais je montre souvent à mes élèves le joli DVD Les quatre saisons d’Antoine qui met en scène Les quatre saisons de Vivaldi, en les faisant vivre de façon poétique et drôle.

Je ne pense pas avoir le temps d’étudier un album de Noël à la suite de la lecture documentaire de L’ours, mais je ferai de nombreuses lectures offertes sur ce thème à mes élèves à partir de décembre, abandonnant pour un temps Une histoire par jour. Là aussi, un article vous parle de tous mes albums de Noël. D’ailleurs, j’espère avoir le temps, d’ici-là, de vous faire part de mes dernières découvertes sur ce thème !

A l’approche de Noël, j’aime proposer à mes élèves un film d’animation suivi d’un dossier pédagogique : cette année, j’ai choisi Le grand méchant renard, tiré de la BD de Benjamin Renner. J’adore ce film d’animation composé de trois histoires qui revisitent nos idées reçues sur le renard et dont la dernière, à la fois animée, tendre et drôle, se passe à Noël. J’ai trouvé plusieurs dossiers pour l’exploiter en classe, et notamment un fichier très intéressant du Centre culturel de la mairie de Bois-Colombes.

En arts plastiques, je continue à explorer l’univers de Paul Klee avec mes élèves. Cette année, je m’inspire du fichier Nathan Les arts plastiques à l’école élémentaire, où je puise de nombreuses idées pour mes séances.

Parmi tous les projets proposés dans ce manuel, j’ai choisi d’exploiter celui sur Paul Klee durant tout le premier trimestre. Après avoir travaillé sur le tableau Villa R avec les initiales des élèves, je poursuivrai cette étude par Dans le désert, qui nous permettra d’étudier la couleur (tons clairs ou sombres, couleurs chaudes et froides). J’avais initialement choisi Vorhaben et ses hiéroglyphes mais ce tableau m’a semblé difficile pour mes jeunes élèves.

J’espère vous avoir donné quelques idées ou envies pour votre classe et je vous laisse découvrir, à présent, mon organisation pour la prochaine période. J’oubliais de parler des évaluations que je mettrai en place progressivement en novembre et décembre pour compléter le LSU. Mais ce sera l’objet d’un prochain article…

 

 

6 pensées sur “S’organiser en période 2 2018-2019

  • 2 novembre 2018 à 16:02
    Permalink

    merci beaucoup pour ces éclairages sur ces nouveaux outils.

    Répondre
  • 4 novembre 2018 à 00:16
    Permalink

    Pour la compréhension, j’ai testé Narramus: sur 4 semaines, 8 modules: trèèèèèèès bien !

    Répondre
  • 4 novembre 2018 à 13:14
    Permalink

    Bonjour! Pour ma part après une utilisation quotidienne d’une histoire par jour en période 1,je pars sur Narramus en période 2. J ai trouvé ardue l’utilisation d’ une histoire par jour même si j adhère aux idées de base,notamment le travail de compréhension sans les images. Mais se créer les images mentales d une histoire entière en une ou deux lectures c’est dur pour une grande partie de mes élèves qui auraient besoin d’un travail par épisodes et surtout des aides à la création d images comme le mime ou l utilisation de marottes. C’est ce que propose Narramus. Par ailleurs la reformulation orale de l’histoire s’est avérée compliquée pour la majorité car on leur demande de reformuler voir de résumer des épisodes trop importants. Dans Narramus on travaille le rappel partiel du récit auquel on rajoute au fur et à mesure des épisodes plus importants à raconter.

    Répondre
    • 5 novembre 2018 à 18:22
      Permalink

      Un retour d’expérience utile ! Merci de nous donner ton avis.

      Répondre
  • 5 novembre 2018 à 15:50
    Permalink

    Merci pour ces progressions ! Je m’inspire très largement de la présentation de ton tableau pour faire le mien et utilisant les mêmes outils que toi (Pilotis et Picbille notamment), j’apprécie de voir où tu en es et ce que tu fais 🙂 !

    Répondre
    • 5 novembre 2018 à 18:13
      Permalink

      Merci pour ce message, Mapie !
      Justement, je me demandais si ce partage au sujet de mes progressions par périodes était bien utile, tu viens de répondre à ma question. 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.