Le blog de Chat noir

Mes manuels et cahiers 2021-2022

Voici revenu le temps des commandes et je reçois régulièrement des messages pour me demander conseil sur les manuels de lecture ou de maths au CP. Comme vous, j’ai cherché et hésité, comparé les manuels, et je vous fais part aujourd’hui de mes choix pour la prochaine rentrée, choix personnels bien sûr, en fonction de critères à la fois pédagogiques et matériels car les commandes sont aussi une question de budget.

En français

Je reste, cette année encore, fidèle à Pilotis, édition 2019, une méthode qui a fait ses preuves dans ma classe depuis plusieurs années et pour laquelle je suis bien équipée avec les manuels, le coffret des images, les affiches des graphèmes, les albums mais aussi l’ensemble des outils que j’ai créés pour compléter ceux déjà existants et que vous pouvez retrouver dans l’article récapitulatif : Tous mes outils Pilotis 2019.

Je continuerai à publier des documents pour compléter Pilotis : j’ai d’ailleurs commencé à mettre à jour les fiches de lecture en les simplifiant un peu pour mes prochains élèves.

Le manuel de code est très facile d’utilisation, complet et efficace. Avec ses maisons des mots, il répond aux besoins des élèves allophones et laisse libre d’utiliser divers compléments en lecture-compréhension. En littérature, on peut ainsi choisir des albums en lien avec les projets de l’année. Et parmi les albums Pilotis, certains restent très appréciés comme les deux documentaires L’ours et Le renard, mais aussi Qui a peur de quoi ? et plus récemment Tobi a disparu.

Si vous souhaitez adopter cette méthode, je vous invite à lire l’article que j’y ai consacré à sa parution en 2019 : Le manuel de lecture Pilotis 2019.

En ateliers et en APC, je compléterai Pilotis par le manuel Apili qui a exactement la même progression de graphèmes et que j’ai pu tester cette année. Apili est un excellent manuel que j’aurais adopté si le prix était plus accessible pour équiper une classe entière. J’ai décidé d’acheter quelques manuels pour le soutien et ce sera aussi un bon complément des Alphas !

Le fichier Codéo, dont je vous ai longuement parlé l’an dernier dans l’article L’étude du code avec Codéo, est accompagné cette année d’un manuel de lecture que de nombreux collègues vont adopter. Quant à moi, j’utiliserai le fichier dont les exercices et les consignes répétitifs sont parfaits pour des ateliers autonomes et différenciés.

Pour l’écriture, je reste fidèle au petit cahier de Laurence Pierson, Les minuscules CP-CE1, chez MDI dont j’adopte la progression dès le mois de janvier pour revenir sur l’apprentissage des lettres en cursive.

De septembre à décembre, je préfère suivre la progression des graphèmes de Pilotis afin de lier lecture et écriture au quotidien. Par la suite, je m’inspire de la progression par familles de lettres de Laurence Pierson pour les modèles sur les cahiers.

Ludo est toujours le héros préféré de mes élèves ! Dès septembre, ils en découvrent chaque semaine une nouvelle aventure. J’utilise le classeur Ecrire avec Ludo et je donne une place importante à notre petit héros dès la rentrée !

En mathématiques

L’année dernière, j’ai quitté le fichier Picbille pour les Noums et je reconduis ce choix l’an prochain ! Après avoir démarré la méthode avec un VPI, ma classe a été équipée de quelques tablettes qui me permettent de proposer à mes élèves des ateliers quotidiens autour des défis des Noums.

Les enfants ont également accès à l’application à la maison, ce qui leur permet de réinvestir régulièrement les notions vues en classe au travers des petits défis correspondants à chaque leçon. C’est un vrai plus car la lecture est souvent travaillée à la maison, et les maths plus rarement. Le côté ludique incite de nombreux élèves  à revenir sur les défis chez eux.

Evidemment cette approche ludique est LE grand avantage des Noums : ces personnages sont parlants, drôles, explicites. Ils présentent de façon imagée les trois actions de base en arithmétique : réunir, créer des parties et comparer. La représentation mentale et l’anticipation en sont facilitées. D’autres représentations, déjà présentes dans Picbille, sont utilisées : les dés, les doigts et la fameuse boîte de dix.

La progression est lente : en période 1, on étudie les nombres et le calcul jusqu’à 5, en période 2 jusqu’à 10, en période 3 on découvre les nombres après 10, en période 4 jusqu’à 59 et la période 5 étudie les nombres et le calcul jusqu’à 100. Les bases sont vraiment bien installées et on ne ressent aucune difficulté à chaque nouvelle étape car les élèves sont prêts à passer au palier supérieur.

Le guide pédagogique est très clair, on peut le suivre étape par étape et une version est disponible en vidéo sur le site des Noums, ainsi que des compléments très utiles comme les évaluations période par période. Pour compléter la méthode, j’ai commandé les boîtes de réglettes : une boîte pour deux élèves est suffisante et ce matériel est très attrayant. J’ai également continué à utiliser les boîtes de dix de Picbille !

Cette année, les séances de maths étaient toujours un réel plaisir, les enfants n’avaient aucune difficulté à s’investir et ils progressaient avec envie. Les séances sont organisées ainsi :

  • La découverte du laboratoire au VPI/TNI ;
  • L’entraînement avec les défis sur tablettes et/ou au VPI ;
  • L’entraînement écrit sur le fichier qui présente la nouvelle notion et reprend les connaissances anciennes.

Concernant le fichier, j’ai apprécié qu’il soit moins fourni que celui de Picbille : les exercices sont plus aérés et le travail écrit plus léger, ce qui laisse davantage de temps à la manipulation et aux petits défis. Et j’ai eu le sentiment très agréable de pouvoir prendre mon temps pour aborder chaque notion, dans un cadre à la fois ludique et rassurant pour tous les enfants.

Mais comme dans toute méthode, on trouve chez les Noums des domaines à compléter : ici, la géométrie et les mesures sont tout justes évoqués en fin de fichier. Dans ce fichier essentiellement dédié aux nombres et calculs, on aurait pu se passer de ces quelques pages et consacrer totalement le fichier à l’univers des nombres.

C’est pourquoi j’ai commandé Je réussis en géométrie au CP avec Bout de Gomme, chez Jocatop. Comme je travaille sur une semaine de 4 jours et demi, mes séances de maths du mercredi seront consacrées à la géométrie et aux mesures avec ce beau cahier très complet ! Je donne à la géométrie une place importante pour aider l’enfant à se repérer dans l’espace, mais aussi à organiser son travail, soigner ses écrits, devenir élève. C’est une activité qui demande une grande concentration et aide l’enfant à se calmer et se recentrer.

Même si j’ai apprécié l’approche des Noums en résolution de problèmes, tout d’abord basée sur le langage oral puis sur une présentation très claire des stratégies à élaborer en fonction des différents types de problèmes, j’ai choisi de compléter avec un rituel quotidien dans ce domaine. A partir de janvier, j’utilise Résolution de problèmes mathématiques, Niveau 1, édité chez Retz.

Questionner le monde, arts plastiques et anglais

Je sais que le fichier Questionner le monde au cycle 2 chez MDI est, à juste titre, jugé trop difficile d’accès en début de CP car il demande des capacités de lecture/écriture que les élèves n’ont pas encore à ce stade de l’année. Mais c’est un fichier qui peut être exploité par la suite, à partir de la période 3 environ, et je l’apprécie car il est très riche, aborde tous les domaines de façon complète et claire.

En complément, j’utilise les leçons numériques de Jocatop et les leçons à manipuler de Cenicienta qui sont géniales ! C’est un travail de découpage et collage très sympa à effectuer pour mettre au clair les notions abordées dans les domaines du temps, de l’espace, du vivant, de la santé et de la matière.

En arts plastiques, je viens de commander Tout l’art du monde Cycle 2 que je n’avais pas pu commander l’an dernier. Les projets qui y sont présentés m’ont donné envie de tenter l’expérience d’un projet en arts plastiques par période :

  • S’exprimer à travers gestes, graphismes, écritures ;
  • Abstraction/figuration ;
  • Mettre son corps à l’œuvre ;
  • Donner du sens au portrait ;
  • Oser regarder le banal : paysages et objets.

Espérons que les contenus proposés par ce manuel seront à la hauteur de cet alléchant sommaire !…

En anglais, je reprendrai la programmation de Ghostie et les séances du petit fantôme seront mes points de départ en anglais que j’enrichirai avec les nombreuses propositions de chansons et de jeux, très faciles à mettre en œuvre des manuels de Sylvie Hanot, THE méthode 1 ou THE méthode 2.

Mes cahiers 2021-2022

Chaque année, j’essaie de réduire le nombre de cahiers pour aider mes petits élèves à s’y retrouver mais aussi pour éviter qu’en fin d’année, certains cahiers se trouvent à moitié remplis.

Voici ma liste pour la prochaine rentrée :

  • Cahier du jour (1 cahier seyes 3 mm, 1 seyes 2,5 mm, 1 ou 2 seyes, 32 pages, 17 x 22 cm)

Comme son nom l’indique, c’est un cahier que j’utilise chaque jour en français ou en maths : écriture, production d’écrit, dictées, copies de courts textes, petits exercices de lecture, ou bien calcul, numération… En périodes 1 et 2, j’y écris les modèles en lien avec l’étude du code et mes élèves font des dictées de syllabes puis de mots. Cette année, les histoires de Ludo seront rédigées dans ce cahier.

  • Cahier de lecture (2 cahiers seyes 48 pages, 17 x 22 cm)

C’est le cahier où l’on colle les fiches de lecture deux fois par semaine. Emporter le cahier de lecture un jour sur deux à la maison permet d’avoir des supports de lecture plus variés et d’abîmer moins vite les manuels de lecture. Dans l’année, il nous faut deux cahiers de 48 pages ou un cahier de 96 pages.

  • Cahier de chant et poésie (1 cahier TP, 48 pages, 17 x 22 cm)

Difficile de se passer du cahier de chant et poésie. On y colle environ deux ou trois poésies par période, et le même nombre de chants. J’aime ce cahier et ses dessins, on y découvre parfois de magnifiques productions ! Chez Mitsouko au CP, il y a tout un tas d’idées originales pour faire de ce cahier une véritable œuvre d’art.

  • Grand cahier (1 cahier seyes, 96 pages, 24 x 32 cm)

Après avoir utilisé le porte-vues puis le grand classeur plusieurs années de suite, j’ai décidé de revenir au grand cahier pour des raisons pratiques. J’utilise ce cahier de façon chronologique. Je trouve cette présentation beaucoup plus facile à comprendre pour mes élèves que la division en parties par domaines. Dans le grand cahier, on trouve le travail pour questionner le monde, l’enseignement moral et civique, l’anglais (quelques chants, leçons) et les parcours culturels (littérature, musique, arts plastiques…).

  • Cahier de liaison (1 cahier seyes 17 x 22, 48 pages)

Cette année, j’ai choisi de regrouper cahier de liaison et cahier du soir. Les parents n’ont qu’un cahier à consulter chaque soir. Jusqu’en janvier, les enfants y collent la liste des leçons de la semaine chaque lundi matin ensuite, ils la copient. Ce cahier deux-en-un est vraiment très pratique !

  • Pochette d’évaluations (1 pochette cartonnée à élastiques)

On y range les livrets des évaluations semestrielles, ainsi que les copies du L.S.U. Cette année, j’y ai aussi inséré les comptes-rendus des évaluations nationales. Je pense que les évaluations doivent être rangées dans une pochette ou un cahier dédié.

  • Pochette d’autonomie (1 pochette cartonnée à élastiques)

Cette pochette regroupe les cahiers d’autonomie de début d’année, les fiches de rallyes lecture, les coloriages et des travaux de géométrie faits en autonomie comme les « Pixel art ».

J’espère que cet article vous inspirera quelques idées pour la prochaine rentrée !

29 thoughts on “Mes manuels et cahiers 2021-2022

  1. Merci pour tout ce partage ! J’utilise pilotis également et je dois reconnaître que je me sers vraiment de tes fiches. Pour les idées de cahiers merci aussi j’avais un porte vu que je vidais mais je crois que je vais opter pour un cahier de lecture.

    1. Bonjour Céline,
      Le petit cahier de lecture est pratique et léger à emporter le soir ! J’utilise deux cahiers de 48 pages pour l’année.

  2. Merci beaucoup pour cet article que j’attendais pour finir mes commandes.
    J’avais peur d’avoir raté une nouveauté incontournable.

    1. Euh… J’espère aussi n’avoir raté aucune nouveauté mais comme cette année, nous n’avons eu aucun spécimen, il est bien possible que je sois passée à côté d’une perle rare !

  3. Merci Chat Noir pour cet article et ce partage !
    Cette année je change : je passe de Pilotis à Taoki. En effet, j’ai eu une classe de 30 élèves cette année assez difficile et j’avais un grand groupe d’élèves avec de lourdes difficultés. Comme ils ne rentraient pas en lecture avec Pilotis, j’ai sorti des spécimens Taoki…. Et là, je ne sais pas pourquoi, ils ont adoré et sont rentrés dans la lecture.?????… Je reste fidèle aux albums de Pilotis que les élèves apprécient beaucoup et j’essaye ce manuel, je verrai bien….

    1. Les élèves ont souvent besoin de ce petit héros et d’aventures qui manquent à Pilotis, c’est vrai ! De mon côté, j’essaie de répondre à ce besoin avec Ludo.

  4. Bonjour,
    Merci beaucoup pour tout ton travail.
    Nous avons eu la même idée à savoir réunir cahier de liaison et de devoirs ….
    Je suis d accord avec vous , il manque ce petit héros et comme toi je vais compléter Pilotis avec Ludo . Cette année j abandonne la lecture compréhension chez Pilotis , trop dense surtout en début d année de CP.
    À très bientôt

    1. Oui, l’année prochaine j’ai bien l’intention de commencer la semaine par l’histoire de Ludo et d’y travailler chaque jour à l’oral et à l’écrit. Je trouve qu’avec Ludo, on ne se sent pas enfermé(e) dans ce personnage à être obligé(e) de suivre ses aventures jusqu’en fin d’année. Je l’utilise beaucoup en début d’année, et moins souvent en fin d’année.
      Quant au fichier de compréhension, je l’ai encore une fois apprécié et mes élèves le terminent cette semaine. J’enchaînerai ensuite sur un sixième album et j’ai choisi Lulu Vroumette ! 😉

  5. Merci beaucoup pour cet article qui est très intéressant.Encore une fois, bravo pour ce magnifique travail

  6. Merci Chat Noir pour cet article interessant, comme toujours!
    J’ai été visitée cette année et mon inspectrice dit qu’il est préférable d’avoir un cahier d’écrivain. Je vois que tu couple cahier du jour et ecrivain, pas de problème pour toi du point de vue inspection?

    1. Bonjour Marilou,
      C’est la première année que je choisis cette option du cahier unique et je verrai si c’est mieux. Je sais qu’un cahier d’écrivain est conseillé mais je ne le finissais jamais et je préfère réduire au maximum le nombre de cahiers pour que les enfants s’y retrouvent.
      D’autre part, pour Ecrire avec Ludo, je prenais un cahier de 48 pages Seyes. En écrivant dans le cahier du jour, les enfants auront une réglure adaptée à leurs capacités de scripteurs, ce qui me paraît important aussi. A la rentrée, ils auront des rails de 3 mm, puis des rails de 2,5 mm, et ainsi de suite.
      Enfin, mes élèves font chaque semaine la production d’écrit en lien avec les albums Pilotis dans le fichier de compréhension.

  7. Bonjour Chat noir,
    J’ai aussi beaucoup hésité à insérer les aventures de Ludo dans le cahier du jour, pour les raisons que tu développes : un lignage adapté. Mais finalement, j’ai encore opté pour un cahier séparé TP 64 pages. La boite à mots et l’illustration sont collées sur la page blanche. Cela fait un cahier « dédié » à Ludo, personnage qu’ils adorent et ça permet de visualiser leurs progrès.
    Merci et bravo pour toutes tes publications !

    1. Oui c’est vrai que mes élèves, cette année, aimaient beaucoup emporter leur petit cahier Ludo à la maison pour le relire !

  8. Bonjour Chat Noir
    Merci beaucoup pour ce site et ce partage dans lequel je pense puisé un peu.
    J’ai lu attentivement l’article sur les noums CP et j’ai très envie de me laisser tenter cette année. Sauf que j’ai des Cp/Ce1. Alors qu’elle méthode prendre pour les CE1 ?
    Jusqu’à maintenant j’avais « J’apprends Les maths ». Est ce que les deux méthodes ne seront pas trop lourdes à mener de front ?
    Et quand on a pris les noums en cp avec quoi poursuivre en Ce1 ?
    Merci beaucoup pour votre aide.
    Bonne fin d’année !

    1. Les Noums en CE1 sont encore à l’étude. Si j’avais un CP-CE1, je prendrais Vivre les maths chez Nathan pour me simplifier la vie !

  9. Bonjour,

    Encore merci pour la qualité de tes articles.
    J’ai adopté le nouveau Pilotis pour la première fois cette année entièrement (puisque l’an dernier avec le confinement je n’ai pas pu faire autant que ce que j’avais prévu). Il me semble que le niveau moyen de mes élèves en lecture est meilleur grâce à un apprentissage plus intensif des graphèmes. Je trouve cependant que les fiches de code sont difficiles pour les élèves en difficulté. Si on suit le livre du maitre c’est hyper chronophage et j’avoue que faire tenir sur une semaine les deux graphèmes en plus de l’étude de la langue, la production d’écrit relevait un peu de la course de fond.
    Je me demande si je ne vais pas opter pour des fiches plus simples et répétitives comme celles de CODEO.
    Moi aussi mes élèves adorent toujours Ludo, et en cours d’année je lui fais quelques infidélités.
    Quant aux albums je fais un mix avec ceux du Pilotis ancienne génération et nouvelle génération : qui a peur de quoi / L’ours ou Le renard / Veux-tu être mon ami / Rouge et Tobi a disparu. La série Sami et Julie rencontre un vif succès parmi tous les élèves et j’ai mis en place le rallye lecture et rallye copie qui passent très très bien.
    Pour les maths je reconduis pour la troisième année MHM. J’ai maintenant une étagère de maths bien remplie de jeux et matériel pédagogique qui répondent à diverses situations ou apprentissages. Honnêtement les enfants semblent nettement moins rebutés qu’avec les fichiers utilisés auparavant.
    Si je devais m’équiper pour les problèmes je choisirais celui de génération 5 Maths en Vie : enseigner la résolution de problèmes au CP.
    Je suis très intéressée par ton retour sur l’utilisation des tablettes (marque, facilité d’utilisation …) si tu le prévois un jour.
    Bonnes presque-vacances !

  10. Bonjour, j’avais juste une petite question sur l’apprentissage de l’écriture.
    Je suis comme toi la progression des graphèmes de Pilotis afin de lier lecture et écriture. Mais j’aimerai également utiliser les petits cahiers de Laurence Pierson car ils ont l’air vraiment biens et j’entends beaucoup de bonnes choses à leurs sujets.
    Je voudrais savoir du coup comment tu t’organises avec ces cahiers? A partir de janvier, chacun de tes élèves possède un « petit cahier » ou tu photocopies les pages ?
    Merci de tes conseils!

    1. Bonjour,
      Cette année, mes élèves avaient chacun leur cahier MDI CP-CE1 à partir de janvier. Pour l’année prochaine, j’ai commandé un fichier de géométrie Jocatop à la place, donc je copierai les modèles des cahiers MDI au tableau mais je ne ferai pas de photocopies, c’est illégal comme tu le sais.

      1. D’accord oui c’est vrai on ne peut pas photocopier oups….Merci pour ta réponse!
        Je te souhaite de bonnes vacances bien méritées!!

  11. Bonjour Chat noir, Je suis en train de regarder tes manuels pour la rentrée prochaine. J’ai déjà Pilotis et du coup j’aimerai essayer d’écrire avec Ludo. Tes commentaires me font envie mais lorsque je regard les tarifs il y a la version de 2016 qui coûte 95 euros et l’autre qui coûte 35 euros. Est-ce que tu pourrais me dire s’il y a une nette différence entre les 2 manuels qui justifie cet écart de prix stp? ou est-ce juste une nouvelle version mais à l’intérieur, c’est la même chose?
    Par avance merci beaucoup pour tes futurs conseils.
    Christelle

    1. Bonjour Christelle,
      Je crois que le classeur à 35€ est celui des « textes types » (les différents types d’écrits comme la lettre, la recette…). C’est le fichier de base 2016 à 95€ qui te permettra d’écrire avec Ludo sur ses aventures chaque semaine.

  12. Bonjour Chat Noir,
    Tout d’abord , merci pour tes différentes publications et tes partages.
    Après une année sans avoir de CP, je les retrouve. Cela faisait donc un an que je n’avais pas rendu visite à ton bloc. Je rattrape donc aujourd’hui mon retard d’une année de lecture!
    J’ai délaissé Picbille pour me lancer dans cette nouvelle méthode des Noums à la rentrée. Je souhaiterai savoir comment tu as rendu l’application accessible aux enfants à la maison?
    Merci.

    1. Bonjour,
      Durant l’année, en janvier 2021, un code ainsi qu’une marche à suivre nous a été transmis pour les parents. J’espère que cette année, les enfants pourront se connecter sur l’application à la maison dès la rentrée !
      Je te conseille de t’inscrire sur le groupe FB les Noums pour suivre toutes les actualités de la méthode : https://www.facebook.com/groups/lesnoums

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.